Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
HEADLINES

Ricardo et Alvaro fers de lance des Brésiliens en demi-finales à Shanghai

 
Ricardo Alex Costa Santos et Alvaro Morais Filho ont décroché trois victoires en une journée et s’offrent une demie 100 % brésilienne
Shanghai, Chine, le 2 mai 2013 – Les Brésiliens Ricardo Alex Costa Santos et Alvaro Morais Filho ont vécu une journée mouvementée, vendredi, mais ont décroché trois victoires dans la même journée et accèdent aux demi-finales du Grand chelem de Shanghai comptant pour le Circuit mondial FIVB 2013 de beach volley.

Ricardo, 38 ans, et Alvaro, 22 ans, se sont défaits des Chinois Xu Linyin/Gaopeng puis des nouveaux champions de l’Open de Fuzhou, les Américains Sean Rosenthal/Philip Dalhausser, en trois sets, avant de venir à bout des Polonais Mariusz Prudel/Grzegorz Fijalek 2-0 (21-18, 21-17). Ricardo et Alvaro arrivent dans le dernier carré pour la deuxième fois en autant de tournois ensemble.

"Les équipes chinoises sont vraiment très bonnes, le deuxième match était trop dur pour moi", a reconnu Alvaro, qui avait terminé au pied du podium à l’Open de Fuzhou la semaine dernière. "Heureusement que nous avons bien joué dans le troisième match. S’il y avait eu un tie-break, on aurait eu des soucis."

"Demain sera un autre jour et je vais pouvoir me reposer un peu. C’était une journée difficile, mais une bonne journée pour nous", a ajouté Alvaro. "Ricardo joue vraiment bien, on s’est beaucoup aidés. C’est notre deuxième tournoi ensemble et il m’apprend beaucoup ."

Alvaro, qui a pratiquement l’âge du fils de Ricardo, Pedro, tout juste sélectionné en équipe nationale brésilienne M-19, apprécie particulièrement la chance qu’il a de jouer aux côtés d’un volleyeur aussi expérimenté.

"J’essaye de faire de mon mieux et il m’aide beaucoup, il m’apporte énormément. J’ai appris tellement de choses avec lui. C’est un type incroyable, pas seulement sur le sable, mais aussi en dehors des terrains. C’est vraiment quelqu’un de bien."

Philip Dalhausser, champion olympique à Pékin, et son nouveau partenaire Sean Rosenthal, fraîchement auréolés de leur sacre à l’Open de Fuzhou, quittent d’ores et déjà la compétition après leur défaite contre les Brésiliens 2-1 (21-19, 19-21, 15-13) au deuxième tour de la phase à élimination directe.

"Ricardo et Alvaro ont très bien joué. Il y a eu une décision discutable contre nous dans le troisième set et ça a fait une grosse différence. Ce n’est pas une excuse. Ils ont bien joué et nous n’étions pas à notre meilleur niveau", reconnaît Dalhausser. "Ce n’est que notre deuxième tournoi cette année et il y a tellement de bonnes équipes. Ce n’est qu’un match manqué."

Malgré la défaite, Dalhausser reste persuadé que son association avec Rosenthal portera ses fruits et se tourne déjà vers le Championnat du monde en Pologne, en juillet prochain.

"Notre but est de gagner quelques tournois", rappelle l’Américain. "Mais notre objectif n°1, c’est de remporter le Championnat du monde. On verra bien. On a parfaitement débuté à Fuzhou, mais là on a subi un revers. On va voir comment se déroulent les prochains événements."

Également qualifiés vendredi, Bruno Oscar Schmidt/Pedro Solberg Salgado ont pris rendez-vous avec leurs compatriotes pour une demi-finale 100 % brésilienne.

Les deux autres places du dernier carré ont été réservées par les Polonais Michal Kadziola/Jakub Szalankiewicz et les Américains Jacob Gibb/Casey Patterson. Les premiers sont venus à bout des Italiens Paolo Nicolai/Daniele Lupo, vice-champions à Fuzhou, lors du deuxième tour à élimination directe.

Gibb était pour sa part enchanté d’atteindre les demies avec son nouveau partenaire. "C’est énorme. C’est notre deuxième tournoi ensemble, on forme une jeune équipe. Ça veut dire beaucoup, je suis vraiment content. On a encore beaucoup de travail à faire, on doit peaufiner certains réglages. Mais on progresse et c’est le plus important."

Le Grand chelem de Shanghai, avec une récompense de 220 000 $, est le premier tournoi d’une série inédite de 10 Grands chelems FIVB qui jalonneront le Circuit mondial FIVB 2013 de beach volleyball. Les matchs masculins et féminins pour les médailles sont prévus respectivement samedi et dimanche.



 Language(s)
   English
   French
   Spanish

Download highresolution

| More

LATEST HEADLINES

Latest news