Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
HEADLINES

Deuxième victoire pour l’Autriche et la Belgique dans la poule I, la Pologne qualifiée

 
Le capitaine de l’Autriche Florian Ertl fête la deuxième victoire de son équipe au tour final du Championnat d’Europe cadet
Laktaši, Bosnie-Herzégovine, le 15 avril 2013 – La Pologne continue son carton plein dans la poule I du Championnat d’Europe CEV de volleyball cadet à l’issue de la troisième journée de compétition à Laktaši, grâce à un troisième sans-faute lundi, cette fois face à l’Italie. Bien partie pour les demi-finales, l’équipe de Wieslaw Czaja a d’ores et déjà validé son billet pour le prochain tour. Dans le deuxième match du jour, l’Autriche a obtenu une seconde victoire dans sa poule, 3-1 contre la Slovénie. La Belgique s’est imposée sur le même score face au pays hôte, la Bosnie-Herzégovine.

Les six meilleures équipes du Championnat seront qualifiées pour le Championnat du monde FIVB 2013 de volleyball M-19 qui se jouera cet été à Tijuana et Mexicali (Mexique).

Pologne c. Italie 3-0 (28-26, 25-21, 25-16)


La Pologne s’installe confortablement en tête de la poule I grâce à sa troisième victoire sans perdre un seul set, cette fois aux dépens de l’Italie, et continue son sans-faute après trois jours de compétition à Laktaši.
L’équipe du coach Wieslaw Czaja a dominé l’Italie en 81 minutes de jeu. Le capitaine Bartosz Bucko a terminé meilleur marqueur de la partie avec 16 points. Le contreur central Pawel Gryc a été impressionnant avec 3 aces et 5 contres gagnants pour un total de 15 points, autant que Sebastiano Milan, l’Italien le plus prolifique lundi.
Le premier set était de loin le plus intéressant. Les deux équipes ont fait la course en tête et l’écart n’a jamais été supérieur à trois points pour l’Italie et seulement deux points pour la Pologne. Les contres polonais ont rapporté pas moins de 5 points dans cette seule manche, conclue par un superbe service gagnant de Pawel Gryc (28-26).
Les Italiens entamaient le deuxième set avec de belles intentions et menaient 3-0, mais la Pologne revenait à 5-5 avant de contrôler le reste de la manche. Le service était la clé de la partie, et c’est encore sur un ace, cette fois signé Artur Szalpuk, que la Pologne doublait la mise (25-21).
Le passeur Krzysztof Bienkowski distribuait parfaitement les attaques dans le troisième set et son équipe dominait totalement les échanges au point de prendre le large et remporter le set de manière convaincante 25-16.

Slovénie c. Autriche 1-3 (17-25, 25-22, 20-25, 23-25)

L’Autriche se rapproche de la phase suivante du Championnat d’Europe au profit de sa seconde victoire dans la poule I. L’équipe emmenée par la coach Nina Sawatzki s’est imposée 3-1 face à la Slovénie dans la deuxième rencontre de la journée à Laktaši. L’Autrichien Paul Buchegger endosse une nouvelle fois le costume de meilleur marqueur avec un total impressionnant de 26 points. Le remplaçant Jakob Rojnik, 10 points, est le meilleur marqueur de l’équipe adverse.
Le premier set était relativement équilibré jusqu’à 9-10, moment choisi par les Autrichiens pour inscrire quatre points d’affilée avec Daniel Egger au service. La Slovénie n’allait pas s’en remettre et perdait le set 17-25.
Dans la deuxième manche, le capitaine slovène Jernej Vhrunc donnait l’avantage aux siens grâce à sa réussite au service (4 aces), donnant 7 points d’avance pour mener 10-3. L’Autriche luttait pour revenir au score et y parvenait à 19-19. Mais inspirés par le soutien d’un public enthousiaste, les Slovènes puisaient dans leurs ressources et égalisaient à une manche partout (25-22).
La troisième manche était à nouveau à l’avantage de l’Autriche, avec Paul Buchegger concrétisant ses attaques les unes après les autres, tout en démontrant son talent en contre avec 11 points dans ce set. Cette fois c’est l’Autriche qui prenait sept points d’avance à 14-5 et concluait tranquillement 25-20.
Le quatrième set fut sans aucun doute le plus passionnant. Avec une défense au sommet des deux côtés du filet, les échanges se prolongeaient et la Slovénie, menée de deux longueurs, parvenait à prendre trois points d’avance. Les Autrichiens ne lâchaient pas et revenaient à 20 partout. À 23-23, les Slovènes perdaient leur sang-froid et commettaient deux fautes directes, laissant filer la victoire.

Bosnie-Herzégovine c. Belgique 1-3 (16-25, 14-25, 25-13, 13-25)

En glanant les trois points dans le dernier match de la journée, la Belgique s’est installée en troisième position du classement, idéalement placée pour les demies. Les Belges ont infligé une troisième défaite à l’hôte du tournoi sur le score de 3 à 1. Le capitaine de la Bosnie-Herzégovine, Muris Krivokapa, a toutefois terminé meilleur marqueur (20 points) devant Lowie Stuer (16) pour les vainqueurs du jour.
Le score restait serré dans le premier set jusqu’au premier temps mort technique. Au retour, les services du capitaine Sander Depovere ont donné du fil à retordre aux Bosniens, qui cédaient 7 points consécutifs (12-7). Grâce aux attaques de Thomas Konings et Jonas Colson, la Belgique portait son avance à 9 points et concluait le set sur un point astucieux de Lowie Stuer qui trouvait l’espace au milieu de ses adversaires (25-16).
La Belgique accentuait sa domination dans la deuxième manche et prenait l’avantage dès le premier échange. L’équipe de Steven Vanmedegael n’allait plus perdre son avantage, bien aidée par les nombreuses erreurs de la Bosnie-Herzégovine. Un superbe smash de Thomas Konings mettait le point final à cette manche (25-14).
Mais les rôles s’inversaient complètement dans le troisième set. Les locaux prenaient enfin le contrôle de la partie et l’avantage au tableau d’affichage. Les Bosniens ne laissaient passer aucune attaque tandis que leur capitaine Muris Krivokapa enchaînait les points. D’une efficacité redoutable au service, le remplaçant Milenko Simikic ne facilitait pas la tâche aux Belges qui décrochaient au score. Dušan Kuzmanovic faisait exploser la défense belge pour remporter le set 25-13.
Mais la Belgique se reprenait après cet accroc et marchait tout droit vers la victoire. Le quatrième set était totalement dominé par une Belgique sans pitié. Jonas Colson mettait fin au travail de démolition avec une attaque gagnante pour remporter le set 25-13 et le match 3-1.

Pour plus d’informations, consultez le site www.cev.lu.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

Download highresolution

| More

LATEST HEADLINES

Latest news