FIVB HistoryFIVB PresidentContacts
World CongressBoard of AdministrationExecutive CommitteeCommissionsCouncilsJudicial Bodies
AVC ContactsCAVB ContactsCEV ContactsCSV ContactsNORCECA Contacts
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
FIVB PRESIDENT NEWS

Le président Graça appelle l’Europe à épouser la vision de la FIVB

 
Le président Graça invite l’Europe à aider les autres Confédérations pour le bien du volleyball mondial.
Copenhague, Danemark, le 27 septembre 2013 – Durant son discours, vendredi à Copenhague pour le Congrès de la CEV, le Dr Ary S. Graça F°, président de la FIVB, a invité les membres de la Confédération européenne à aider les autres confédérations pour contribuer au développement du volleyball dans le monde entier. Il a exprimé la nouvelle ambition de la FIVB et l’objectif à atteindre pour faire du volleyball un sport véritablement international.

Le président de la FIVB a évoqué plusieurs sujets reflétant la philosophie qu’il essaie de partager avec ses confrères depuis son élection à la tête de l’instance dirigeante du volleyball mondial l’an dernier au Congrès FIVB d’Anaheim (États-Unis).

"Je dois féliciter le président de la CEV André Meyer pour les chiffres impressionnants qu’il a fournis plus tôt lors de sa présentation. Le succès de la confédération européenne est mérité car elle a travaillé dur pour arriver là où elle est", a-t-il expliqué. "Toutefois, notre objectif doit être que le volleyball obtienne la même réussite dans le monde entier. Notre priorité est d’élargir nos horizons et d’identifier de nouveaux marchés. On entend souvent dire que le volleyball est le sport le plus populaire au monde après le football mais ce n’est pas vrai. Nous avons encore beaucoup à accomplir pour couvrir un marché mondial. Au cours des 10 dernières années, seulement cinq pays ont remporté un titre mondial en volley et en beach volley. Cela n’est pas suffisant. Nous devons adopter une approche différente pour nous assurer que notre sport ne cesse de se développer et que nous avons un produit à proposer au marché."

Le président Graça a également parlé de gouvernance et de la restructuration du siège de la FIVB en cours à Lausanne. "Votre administration doit être complètement transparente et vous devez déléguer les pouvoirs en créant un ensemble de départements à l’image de ce que l’on voit dans les grandes entreprises."

Le Dr Graça a aussi rappelé le travail qu’il a effectué afin de concrétiser la Coupe continentale de beach volley. "Nous avons aidé les Confédérations continentales en formant leurs coordinateurs respectifs pour le beach volley. Le nombre de nations impliquées a été surprenant. Il n’y a que 35 pays en lice sur le Circuit mondial FIVB. Pourtant, 143 pays ont participé à la Coupe continentale. Nous soutiendrons la prochaine édition de la compétition à hauteur de 2,5 millions de dollars. Nous opterons de nouveau pour le système de matchs entre sélections nationales dont le public et la télévision sont si friands."

Le soutien de la FIVB est très important, y compris pour la Confédération européenne, notamment en ce qui concerne l’envoi de coachs professionnels dans les pays émergents du volleyball. Le Dr Graça a rappelé le cas du Vanuatu, archipel océanien dont l’équipe féminine a failli se qualifier pour le tournoi olympique de beach volley 2012 après avoir collaboré avec un coach australien. "Il est important de former les coachs et d’envoyer ceux qui sont compétents pour former à leur tour les acteurs des pays émergents. Il est également nécessaire d’organiser des matchs amicaux. Les résultats sont secondaires, car il s’agit d’un processus d’apprentissage pratique, similaire à ce que le Brésil a fait il y a des années en affrontant des pays dominants comme la Bulgarie ou le Japon. Même une défaite en trois sets n’a pas d’importance dans une perspective à long terme. Les résultats viendront avec la patience. Nous avons lancé un programme spécial pour les pays d’Afrique du Nord avec la visite de coachs italiens. Une initiative analogue devrait voir le jour entre la Russie et les anciennes républiques soviétiques d’Asie Mineure et du Caucase. Même chose entre la Pologne et ses voisins tels que le Belarus, la Lettonie, la Lituanie et l’Estonie."

Le président de la FIVB a embrayé avec le Championnat du monde 2014 en Pologne (hommes) et en Italie (femmes). Une campagne promotionnelle spéciale va bientôt débuter pour séduire les fans, les médias et les sponsors du monde entier. La technologie n’est pas en reste : "Je me félicite du développement et de l’adoption du système de contestation. L’issue d’une compétition ne doit plus faire l’objet d’erreurs. Mais il faut aussi prendre en compte notre communication et notre coopération générale avec les médias. Nos activités seront évaluées par un auditeur externe afin que nous puissions corriger les erreurs qui ont été faites jusqu’ici. Les réseaux sociaux sont une réalité que nous exploiter afin d’attirer de plus en plus de gens, en particulier chez les jeunes. Nous devons aussi changer notre approche vis-à-vis de la famille olympique après l’avoir négligée pendant 25 ans. Nous devons mettre à profit le programme de solidarité olympique pour soutenir et financer les activités de développement que j’ai présentées. En matière de communication, la télévision et le marketing constituent une autre priorité. Deux experts internationaux de renom ont intégré la FIVB en qualité de consultants. Ils aideront notre département TV et Marketing à accompagner la nouvelle vision de la FIVB."

Autre objectif : simplifier les règles du jeu et trouver une certaine cohérence entre le volleyball et le beach volley. "Les sponsors sont également indispensables car 90 % de nos revenus proviennent des droits TV. Nous devons trouver le juste équilibre entre les accords de sponsoring."

En guise de conclusion, le président de la FIVB a déclaré : "Nous avons encore un long chemin à parcourir. Je sais que beaucoup d’entre vous travaillent dur et j’invite l’Europe à aider les autres confédérations, car vous possédez un savoir-faire et une expertise que nous voulons vous voir partager avec tous ceux qui œuvrent pour le bien du volleyball dans le monde."





Download highresolution

| More


 Language(s)
   English
   French
   Spanish

OTHER PRESIDENT NEWS

Other news