FIVB HistoryFIVB PresidentContacts
World CongressBoard of AdministrationExecutive CommitteeCommissionsCouncilsJudicial Bodies
AVC ContactsCAVB ContactsCEV ContactsCSV ContactsNORCECA Contacts
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
FIVB PRESIDENT NEWS

Entretien avec le président Graça

 
Le président Graça explique qu’une révision des règles, des lois et des règlements est inévitable pour que le volley reste moderne et attractif
Lausanne, Suisse, le 16 avril 2013 – Après son élection à la tête de la Fédération internationale de volleyball (FIVB) en septembre 2012, le président Dr Ary Graça F° avait promis d’œuvrer à la modernisation et à la rationalisation du sport et de l’organisation. Le FIVB a eu l’honneur de s’entretenir avec son président pour faire un état des lieux de la situation et évoquer les projets du Brésilien.

FIVB : Vous avez indiqué vouloir restructurer la FIVB afin de garantir que l’organisation continue de répondre aux besoins du sport, des sportifs et des supporters. Quelles mesures avez-vous mises en place depuis votre arrivée récente aux commandes ?

Président Graça : Ma première directive a été de mener un audit sur nos pratiques de travail et la structure actuelle de l’organisation. Cela nous a grandement aidé à établir un modèle de gestion visant à nous assurer que nos projets sont réalisés de la manière la plus efficace qui soit.

Nous avons également renforcé nos stratégies financières et économiques et nous continuons de vérifier que notre fonctionnement interne est aussi transparent que possible pour les fédérations continentales et nationales.

Nous observons attentivement le modèle japonais de marketing sportif, car nous estimons que la FIVB pourrait en tirer des leçons enrichissantes. Enfin, nous voulons continuer à œuvrer à une plus grande ouverture, une plus grande réciprocité et une meilleure collaboration dans nos discussions avec les acteurs concernés.

FIVB : Selon vous, quelles actions doivent être menées auprès de la base pour aider à développer le sport dans le monde ?

Président Graça : Afin d’encourager le développement des Fédérations nationales de volleyball, les dirigeants nationaux doivent recevoir une formation adéquate afin d’être en mesure d’organiser des événements de volleyball d’un niveau professionnel, tant sur le plan national que local.

La FIVB est prête à apporter son savoir-faire en matière de gestion de projet et à aider les organisations locales à renforcer leurs partenariats avec le gouvernement et le secteur privé.

Il est important pour la FIVB de montrer la voie et de proposer un modèle de développement propre à chaque pays, afin d’utiliser les ressources locales de manière financièrement et économiquement viable. Nous devons continuer à travailler avec les Centres de développement pour qu’ils restent efficaces et économiquement viables, et pour que leur organisation soit suffisamment flexible pour répondre aux besoins de tous leurs membres.

À cet égard, il est nécessaire d’encourager les gouvernements nationaux à soutenir le développement du volleyball, même en situation de récession. Nous pouvons y parvenir en encourageant nos Fédérations nationales à établir des partenariats avec les autorités locales. Ce n’est que par le biais d’une telle collaboration que nous pourrons obtenir des résultats tangibles.

Nous cherchons également à nous appuyer sur le travail effectué au sein des neuf Centres de développement dans le monde, en accordant une attention particulière au développement du beach volley.

FIVB : Des changements ont déjà été réalisés dans la structure de différentes composantes de la FIVB afin d’améliorer la participation aux compétitions internationales. De nombreuses personnes demandent à présent des changements dans le sport lui-même pour le rendre plus attractif. Qu’en pensez-vous ?

Président Graça : Afin que notre sport demeure moderne et attractif, une révision des règles, des lois et des règlements est inévitable. À ce titre, nous travaillons avec des experts pour rationaliser certains aspects du jeu dans l’objectif d’améliorer la coordination au niveau international et de proposer aux spectateurs un sport encore plus passionnant.

L’adoption et l’utilisation de technologies comme le système Challenge vont améliorer la confiance des joueurs envers le jeu.

FIVB : Que faites-vous pour promouvoir le volleyball auprès du public dans le monde ?

Président Graça : Nous renforçons notre stratégie marketing et publicitaire et notre communication pour améliorer la visibilité de notre sport. Le but est également de proposer un plan de travail complet et cohérent pour nos sponsors et les diffuseurs pour garantir que nous avançons tous vers un objectif commun.

Nous savons que cela requiert une collaboration forte avec les diffuseurs du monde entier, afin de délivrer un produit de haute qualité au grand public. Ensemble, nous étudions des formats qui profiteront selon nous aux sportifs et qui rapprocheront les amateurs de volleyball de l’action et de l’excitation du sport.

Les médias sociaux figurent au cœur de ce projet, car ils constituent une occasion supplémentaire d’augmenter notre base de supporters, car ils permettent un mode de consommation du sport plus attirant pour la génération actuelle. Ils ouvrent aussi un nouveau niveau de communication avec les fans du monde entier.

Il est également nécessaire de trouver des moyens de promouvoir les compétitions organisées par les Fédérations continentales et nationales pour que notre sport ait un poids plus important au sein des communautés locales. Nous avons enfin l’occasion d’utiliser les Jeux olympiques 2016 comme plateforme de promotion de notre sport au cours des quatre années à venir.


Download highresolution

| More


 Language(s)
   English
   French
   Spanish

OTHER PRESIDENT NEWS

Other news