World Championships World Tour U23 World Championships U21 World Championships U19 World Championships U17 World Championships Youth Olympic Games Continental Cup Tokyo 2020 Beach Volleyball Qualification Tournament Challengers and Satellites Exhibitions/Country v. Country Archives
Global World Championship World Tour Finals World Tour 5-Star events World Tour 4-Star events World Tour 3-Star events World Tour 2-Star events World Tour 1-Star events Continental Tours National Tours
FIVB World Ranking    - Men    - Women Entry Rankings    Teams - Men    Teams - Women    Players - Men    Players - Women Provisional Olympic Ranking    - Men    - Women
Beach Volleyball historyFIVB official Rules of the GamePicture of the Game reportGlossary
BVB InfoPersonal Plus - DancersBeach Volleyball Training Centres
 Sports Regulations Handbook 2018 FIVB Challenge System Regulations Handbook 2019 (Age Group WCHS) Media Guide 2017 E-Book How to promote a beach volleyball event - Guidelines FIVB Beach Volleyball U21 World Championships 2019
2020 Olympic Qualification System
2020 Olympic Qualification System 2020 Qualification Tables
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
BEACH VOLLEYBALL NEWS

Les Canadiens Binstock/Schachter s’imposent à l’Open FIVB de Paraná

 
À l’Open FIVB de Paraná, un podium 100 % inédit avec les Chiliens Marco Grimalt/Esteban Grimalt (argent, à g.), les Canadiens Josh Binstock/Sam Schachter (or, au milieu) et leurs compatriotes Ben Saxton/Chaim Schalk (bronze, à d.)
Paraná, Argentine, le 2 novembre 2014 — Josh Binstock et Sam Schachter ont écrit une belle page de l’histoire du beach volley canadien en s’imposant dans des conditions météorologiques difficiles en finale de l’Open mixte FIVB de Paraná, doté de 150 000 $.

Alors qu’il ne reste plus que des Opens à disputer en 2014 (trois tournois mixtes et un tournoi masculin), le Circuit mondial FIVB fait escale pour la sixième fois en Argentine, la première à Paraná, une ville située dans la province de l’Entre Rios sur la rive droite du Paraná, dans une enceinte spécialement conçue à cet effet au Balneario Thompson.

Les gratifications
L’Open FIVB de Paraná est la 312e épreuve FIVB masculine disputée depuis la création du Circuit mondial en 1987 et la 276e épreuve féminine depuis les débuts de la compétition en 1992. Les vainqueurs de chaque tableau se sont partagé 11 000 $, les deuxièmes 8 000 $, les troisièmes 6 000 $ et les quatrièmes 4 500 $ pour un total général de 150 000 $.

La finale
Le dénouement du tournoi s’est joué entre une équipe qui n’avait atteint qu’une fois le dernier carré d’un tournoi FIVB et une autre qui était entièrement novice à ce niveau de la compétition. Les Canadiens Josh Binstock/Sam Schachter, têtes de série n°2, ont balayé les Chiliens Esteban Grimalt/Marco Grimalt (n°4), 21-14, 21-12 en 36 minutes.

La petite finale
C’est à la tombée de la nuit, sous un crachin continu et un vent de plus en plus fort, que les Canadiens Chaim Schalk/Ben Saxton (n°1) ont écarté du podium les Allemands Thomas Kaczmark/Sebastian Fuchs (n°5), 21-15, 21-10 en 33 minutes.

Résumé de la finale
La victoire finale offre au Canada la deuxième médaille d’or de son histoire sur le Circuit mondial FIVB après celle remportée le 7 juillet 1996 à Berlin par Mark Heese/John Childs devant les Brésiliens Para Ferreira/Guilherme Marques. C’est par ailleurs la première fois que le Canada remporte deux médailles sur le même tournoi FIVB.

Ce n’était que le sixième tournoi disputé par le tandem Binstock/Schachter sur le Circuit mondial et leur meilleure performance remontait à une quatrième place au Grand chelem de São Paulo cette année. À Paraná, les deux hommes ont remporté leurs sept matchs. Binstock a participé aux Jeux olympiques de Londres 2012, où il a terminé à la 17e place. Schachter avait remporté le Championnat du monde FIVB M-21 2010 à Alanya, en Turquie avec Garrett May.

Pour les Chiliens Esteban Grimalt/Marco Grimalt, il s’agissait du 20e tournoi du Circuit mondial disputé côte à côte et de leur premier carré final. Ils n’avaient jusqu’ici jamais réussi à faire mieux qu’une cinquième place. Ils se sont qualifiés pour la finale en battant les Canadiens Chaim Schalk/Ben Saxton en demi-finale. Leur bilan dans le tournoi est de six victoires pour une défaite. Il s’agit de la première médaille du Chili sur le Circuit mondial, obtenue dès sa première  présence dans un carré final

Comme dans les deux derniers sets de leur demi-finale, les Canadiens Binstock/Schachter ont abordé cette finale avec calme, enthousiasme et ténacité pour maîtriser les cousins Grimalt, qui sont en progression constante sur le Circuit.

Il n’y a eu que deux situations d'égalités dans une première manche où les contres répétés de Binstock ainsi que les sauvetages et les attaques de Schachter ont permis aux Nord-Américains de prendre progressivement le large. À 13-6, Schachter a servi deux aces pour accentuer l’avance de son équipe. Après trois points d’affilée remportés par les Chiliens pour revenir à 12-17, les Canadiens ont inscrit quatre des six points suivants pour s’adjuger la première manche.

Dans la seconde manche, Binstock/Schachter ont à nouveau pris l’ascendant sur leurs adversaires en inscrivant les six premiers points grâce à un jeu absolument impeccable. Par la suite, ils ont constamment gardé une avance de cinq à huit points pour s’imposer finalement dans ce match sur un dernier contre gagnant sans avoir jamais tremblé.

Binstock était tout à sa joie à la fin du match : "On marque l’histoire ici, c’est incroyable. Nous sommes restés concentrés toute la partie, nous n’avons pas fait beaucoup de fautes. Sam a très bien joué pendant tout le tournoi. Réussir à gagner sept matchs de suite sur un tournoi du Circuit mondial, c’est vraiment comme un rêve qui se réalise. Nous sommes très contents. Le résultat de cette finale s’est dessiné beaucoup plus facilement que nous ne l’imaginions, parce que les Grimalt forment une grande équipe. Je crois qu’ils n’ont pas joué leur meilleur volley alors qu’au contraire nous étions sans nul doute au sommet de notre art. On travaille très dur et on s’améliore tous les week-ends".

Son coéquipier Schachter n’était pas moins enthousiaste après cette belle victoire : "On aime Paraná, on n’oubliera jamais ce qui s’est passé ici cette semaine. Obtenir la deuxième médaille d’or de l’histoire du Canada masculin, c’est vraiment une grande fierté. Surtout quand on pense que ça fait maintenant 18 ans que nos grands athlètes olympiques Heese et Childs ont remporté cette première médaille d’or".

Résumé de la petite finale
La médaille de bronze remportée plus tôt dans la journée constituait déjà la première médaille masculine remportée par le Canada sur le Circuit mondial depuis 2002 et la médaille d’argent de Jody Holden/Conrad Leinemann glanée à Cadix.

Pour leur 22e tournoi du Circuit mondial disputé ensemble, Schalk/Saxton n’avaient jusqu’ici obtenu que deux cinquièmes places comme meilleur résultat. Ils finissent leur semaine argentine avec un bilan de six victoires en deux manches (en 33 minutes ou moins) et une seule défaite.

De leur côté, les Allemands Kaczmark/Fuchs disputaient également leur premier carré final, puisqu’ils n’avaient jusqu’ici jamais fait mieux qu’une neuvième place dans deux compétitions différentes. Ils finissent le tournoi sur un bilan de cinq victoires pour trois défaites, après avoir cependant remporté trois rencontres samedi pour se qualifier en demi-finale.

Les Canadiens ont récité leur volleyball pour s’imposer devant une équipe qu’ils n’avaient jamais rencontrée auparavant, après avoir étudié de près la demi-finale perdue par les Allemands face à Binstock/Schachter. Après avoir remporté facilement la première manche, Schalk/Saxton se sont envolés dans le second set. Ils ont rapidement mené 5-1, puis 9-2, 12-14 et 19-7 avant de s’imposer sur une ultime attaque ratée de Kaczmark/Fuchs.

Après la rencontre, Schalk a déclaré : "Nous sommes très heureux, mais il reste un peu d’amertume après notre défaite en trois sets en demi-finale. Il y a quand même de la joie parce que c’est notre première médaille pour notre premier carré final sur le Circuit mondial. C’est un honneur de remporter une médaille pour le Canada. C’est un peu une manière de remercier notre fédération pour tout le soutien qu’elle nous a offert jusqu’ici. On a participé aux dix Grands chelems de la saison, mais cet Open en Argentine nous a vraiment aidés à progresser en tant qu’équipe".

Son coéquipier n’a pas manqué de donner son point de vue : "On a été très solide, tout a bien fonctionné et on n’a commis que peu de fautes. Cette défaite en demi-finale fait encore mal, on était si près du but. Je crois que notre colère nous a aidés à rester très concentrés pour ne pas passer à côté du bronze. Nous sommes très heureux d’être revenus à notre meilleur niveau pour remporter cette médaille de bronze. Paraná est une ville sympa et on espère revenir la saison prochaine".

Les demi-finales
Dans la première demi-finale, les cousins chiliens Esteban Grimalt/Marco Grimalt avaient pris trois ou quatre points d’avance dans les deux premières manches, mais leurs adversaires sont revenus dans la course et ont pris la tête les deux fois. La première manche a tourné à l’avantage des Canadiens, mais dans la deuxième, malgré douze balles de match en leur faveur, ces derniers ont dû laisser les Chiliens gagner le droit de disputer une manche décisive. À 5-5, les Chiliens ont gagné trois points de suite pour s’assurer une avance qu’ils n’ont plus perdue par la suite. Une série de contres leur a offert une balle de match qu’ils ont concrétisée sur une attaque courte pour réussir à s’imposer au terme d’une bataille acharnée qui aura duré 58 minutes, sur le score de 24-26, 30-28, 15-9.

Le tandem Marco Grimalt/Esteban Grimalt mène désormais 2-0 dans ses confrontations avec les Canadiens Schalk/Saxton, puisque les deux hommes s’étaient déjà imposés au mois de juillet en deux manches au Grand chelem de La Haye.

La deuxième demi-finale a vu un joli retournement de situation, puisque les Canadiens Binstock/Schachter ont perdu le premier set 14-21 avant de s’imposer sur le même score dans le deuxième et de finir très fort pour battre les Allemands 15-9 dans le troisième après avoir mené 12-4 et se qualifier en 51 minutes pour la première finale de leur carrière sur le Circuit mondial.

Un grand cru canadien
Le Canada alignait quatre équipes masculines en Argentine. Deux d’entre elles ont remporté leur poule et toutes se sont qualifiées pour les tours à élimination directe. En tout, lors de la phase de poules, Schalk/Saxton, Garrett May/Maverick Hatch (n°16), Binstock/Schachter et Grant O’Gorman/Sam Pedlow (n°8) ont enregistré un impressionnant bilan combiné de neuf victoires pour trois défaites. Samedi, les duos canadiens ont remporté cinq victoires pour deux défaites. Dimanche, les deux équipes rescapées ont fini sur trois victoires et une défaite pour un bilan global de 17 victoires et 6 défaites canadiennes sur le tournoi.

Une histoire argentine
L’année dernière, c’est le duo letton alors nouvellement formé d’Aleksandrs Samoilovs/Janis Smedins qui s’était imposé à Corrientes chez les hommes tandis que le tableau féminin avait vu la victoire des Néerlandaises Sophie van Gestal/Madelein Meppelink.

Au total, l’Argentine a accueilli jusqu’ici sept tournois du Circuit mondial FIVB (cinq masculins, deux féminins), dont trois se sont tenus à Mar del Plata, un l’an dernier à Corrientes et celui de Paraná cette semaine. Côté masculin, le Brésil tient le haut du pavé avec cinq médailles, suivi par l’Argentine et le Canada (deux), l’Australie, le Chili, l’Italie, la Suisse et les États-Unis avec une médaille chacun.

Après deux tournois féminins organisés en Argentine depuis 2013, c’est le Brésil qui domine outrageusement avec cinq médailles, suivi des Pays-Bas avec une médaille.

La suite
Alors que les épreuves du Grand chelem du Circuit mondial FIVB 2014 sont désormais terminées, les tournois Open reprennent du service jusqu'à décembre avec quatre étapes prévues dans différents pays dont trois compétitions mixtes et une exclusivement masculine.

Le Qatar prendra la relève cette semaine du 4 au 8 novembre pour l'Open masculin de Doha. L'Inde organisera celui de Chennai du 25 au 30 novembre et la saison se conclura en Afrique du Sud avec l'Open de Mangaung du 9 au 14 décembre.



Download highresolution

| More

OTHER VOLLEYBALL NEWS

Other FIVB news