World ChampionshipsWorld TourOpenU23 World ChampionshipsU21 World ChampionshipsU19 World ChampionshipsContinental CupChallengers and SatellitesExhibitions/Country v. CountryArchives
GlobalWorld Tour Grand Slams 2014World Tour Opens 2014National Tours
NF Entry Rankings    - Men    - Women FIVB Season Ranking    - Men    - Women Technical Rankings    Teams - Men    Teams - Women    Players - Men    Players - Women
Beach Volleyball historyFIVB official Rules of the GameGlossary
BVB InfoPersonal Plus - Dancers
Sports Regulations Handbook 2014 Handbook 2014 (Age Group WCHS) World Tour Branding Kit Open Branding Kit 2014 Media Guide E-Book
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
FIVB BEACH VOLLEYBALL NEWS

Les poules femmes du Grand chelem de Corrientes s’achèvent

 
April Ross (États-Unis) en plein plongeon sur le sable argentin, vendredi, lors de sa victoire avec Jennifer Kessy contre les Australiennes Taliqua Clancy/Louise Bawden
Corrientes, Argentine, le 24 mai 2013 — Les choses sérieuses commencent pour les femmes au Grand chelem FIVB double mixte de Corrientes, doté de 440 000 $, avec les deux premiers tours de la phase à élimination directe aujourd’hui. Trois équipes brésiliennes, trois allemandes, une néerlandaise et une américaine ont remporté de leurs poules respectives et sont qualifiées d’office pour le second tour de cette phase à 24 équipes.

Les trois premières équipes de chaque poule se qualifient pour la phase à élimination directe, les deuxièmes et troisièmes participant pour leur part au premier tour dès cet après-midi. Les duos qui sortiront vainqueurs rencontreront les leaders des poules en fin de journée. Le tableau féminin de cette deuxième étape du Circuit mondial FIVB, comprenant 10 Grands chelems, se conclura samedi avec les quarts de finale, les demi-finales et les matchs pour les médailles. La compétition se tient pour la première fois à Corrientes, sur un site construit pour l’occasion sur le sable d’Arazati-Costanera Sur.

Six équipes ont remporté leur poule sans perdre le moindre match : les Brésiliennes Maria Antonelli/Agatha Bednarczuk et Taina Lima/Talita Antunes, les Allemandes Katrin Holtwick/Ilka Semmler et Julia Grossner/Victoria Bieneck, les Néerlandaises Madelein Meppelink/Sophie van Gestal  et les Américaines Jennifer Kessy/April Ross.

Avec un bilan de 2-1, les sœurs brésiliennes Maria Clara Salgado/Carolina Salgado ainsi que les Allemandes Karla Borger/Britta Buthe finissent également en tête.

Fortes de leur expérience olympique, les Argentines Ana Gallay/Maria Zonta sont les seules représentantes du pays hôte à se qualifier avec un bilan d’une victoire et deux défaites. Le duo a chuté contre les sœurs Salgado 21-18, 13-21, 15-13 en 54 minutes.

Le terrain éclairé a été conçu pour accueillir 7 500 spectateurs, la compétition se déroulant en soirée lors des quatre derniers jours. Les matchs pour les médailles féminines auront lieu samedi, tandis que les demi-finales et la finale masculines sont programmées dimanche. Les rencontres se joueront dès 9h lors des quatre premiers jours, et à partir de 14h30 heure locale dimanche pour les quatre derniers matches masculins.

Les Américaines Kessy/Ross, vice-championnes olympiques en 2012, continuent leur beau parcours en dominant leur groupe après des victoires contre les duos argentins et kazakhs jeudi et les Canadiennes ce matin.

Alors qu’elles s’étaient imposées 2-0 la veille, les Américaines étaient poussées à un troisième set par les Australiennes Taliqua Clancy/Louise Bawden. Elles l’emportaient finalement 18-21, 21-9, 15-8 en 45 minutes et se qualifiaient directement pour le deuxième tour. Malgré un bilan négatif (1-2), les Australiennes se qualifiaient pour le premier tour à élimination directe.

Kessy et Ross se sont dites très satisfaites de leur début de tournoi. Kessy a notamment déclaré : "Nous sommes vraiment contentes d’avoir remporté notre poule, parce que toutes les équipes sont très fortes ici. Un tel succès est donc forcément important, surtout que cela nous évite de jouer trois matchs aujourd’hui."

Ross a ajouté par la suite : "Souvent, après les JO, il y a beaucoup de nouvelles équipes et le niveau semble peut-être un peu plus bas. Mais ce n’est pas le cas ici, le niveau est très relevé, tout le monde progresse, donc c’est encore plus dur que l’année dernière."


Download highresolution

| More

OTHER BEACH VOLLEYBALL NEWS

Other news