FIVB - Volleyball World League

Press release

Le plus passionnant tour préliminaire du Grand Prix mondial de l’histoire


Le tour préliminaire n’a pas été de tout repos pour les Américaines, championnes en titre, qui ont dû batailler pour se qualifier pour la phase finale du Grand Prix mondial à Sapporo, au Japon

 Lausanne, Suisse, le 20 août 2013 – Le tour préliminaire du Grand Prix mondial a permis d’offrir un véritable festin aux amateurs de volleyball du monde entier. Ceux-ci ont pu assister à de grosses surprises à l’occasion d’une des compétitions les plus serrées de l’histoire du tournoi et à un suspense de tous les instants.

Au final, tous les favoris à l’exception de la Russie, championne du monde, se sont qualifiés pour la phase finale qui aura lieu à Sapporo (Japon) du 28 août au 1er septembre : la Chine, invaincue, le Brésil, champion olympique et pays le plus titré dans la compétition, la Serbie, championne d’Europe, les États-Unis, champions en titre, l’Italie, n°4 mondial et le Japon, médaillé de bronze olympique.

Cependant, tous les participants ont dû batailler dur pour valider leur billet en phase finale, sur 90 matchs entre 20 équipes, dans 15 stades du monde entier. Deux chiffres en particulier illustrent à quel point le tour préliminaire était serré : lors de la dernière semaine, 10 équipes pouvaient encore se qualifier pour la phase finale et 19 matchs sont allés jusqu’au tie-break après égalité au terme du match.

"Le niveau a été très relevé au tour préliminaire", a commenté le nouveau coach des États-Unis, Karch Kiraly. "Il y a eu des poules difficiles, contre le Brésil chez lui, face à la Serbie chez elle et contre le Japon chez lui, en plus d’autres adversaires solides. Je suis fier de chacune de nos 16 sportives. Chacune a apporté sa pierre à l’édifice pour atteindre l’objectif qu’on s’était fixé : gagner le droit de disputer cinq autres matchs et rester au Japon deux semaines de plus." Seul le Brésil a mis fin à l’incroyable série de 18 victoires de suite de son équipe avec un succès 3-1.

Si les Brésiliennes et les Américaines ont dominé le tournoi ces trois dernières années (les États-Unis ont été champions tous les ans depuis 2010), elles ont eu à faire à la forte concurrence d’autres équipes cette année. Le niveau de la compétition s’est d’ailleurs reflété dans le classement final : le Brésil a terminé deuxième alors que les USA ont fini quatrièmes.

"On a eu fort à faire dans beaucoup de rencontres et on a dû relever notre niveau. Ce tour préliminaire est sans doute la meilleure pub pour le volleyball féminin", se réjouit Ze Roberto, le coach brésilien.

Les championnes olympiques d’Amérique du Sud ont notamment enregistré une défaite surprise contre la Bulgarie qui, pour sa première au Grand Prix mondial, a aussi battu le Japon 3-0. Les Bulgares ont cependant raté la qualification de peu après un revers 3-2 contre les États-Unis dans le dernier match, qui leur a tout de même valu les félicitations de l’entraîneur américain Kiraly : "Elles ont réalisé un Grand Prix exceptionnel. Elles ont un avenir brillant, avec tant de jeunes joueuses."

La bonne forme de la Bulgarie est à mettre en partie sur le compte du nouvel entraîneur Marcello Abbondanza, qui a vu son équipe grandir. "Je peux être très fier de mon équipe dans ce Grand Prix mondial", a-t-il dit. "C’était notre première participation et notre première sur la scène internationale. On a montré notre statut dans cette compétition."

En revanche, l’équipe la plus exceptionnelle du tour préliminaire fut la Chine. L’empire du Milieu, qui a remporté le Grand Prix mondial pour la première et dernière fois il y a dix ans, reste invaincu après neuf matchs cette année. Les efforts réalisés par la nouvelle coach vedette Lang Ping semble porter ses fruits. "Nous avons encore trop de hauts et de bas dans les matchs. Nous devons apprendre de nos erreurs", estimait néanmoins Ping après une dernière victoire 3-2 sur la Serbie.

La Serbie, championne d’Europe, vient également de boucler un excellent tour préliminaire avec sept victoires en neuf matchs, ce qui ne suffit pas à satisfaire le coach Zoran Terzic. "On n’est pas content car on a aligné trop de jeunes dans l’équipe et on a fait trop d’erreurs", a-t-il dit. "On espère progresser."

En phase finale, la Serbie sera accompagnée d’une autre équipe européenne, l’Italie, en plus de deux asiatiques, une sud-américaine et une nord-américaine. Les Italiennes ont dû attendre la dernière journée pour confirmer leur présence au Japon. Une victoire difficile 3-2 a par ailleurs mis fin aux espoirs de la Turquie, pourtant troisième l’année dernière.

La Thaïlande, quatrième en 2012, et Cuba, double vainqueur du Grand Prix, n’ont pas réussi à se placer parmi les six meilleurs cette année. Mais surtout, une équipe de Cuba new-look n’a pas gagné une seule fois au tour préliminaire, tout comme l’Algérie, nouvelle-venue. La première équipe africaine du Grand Prix mondial n’a même remporté aucun set. "On a énormément appris", se consolait le coach algérien Saidani Aimad Eddine.

Il en va de même pour la Russie, triple vainqueur du Grand Prix, qui jouait, pour la première année, sans ses leaders et stars mondiales Ekaterina Gamova et Lioubov Sokolova. Aujourd’hui entraînées par Yuri Marichev, les Russes se sont toutefois améliorées en cours de tournoi. Mais malgré sept victoires en neuf rencontres, elles ont raté de justesse la phase finale. En revanche, avec 184 points au compteur, Nataliya Goncharova a pris la tête du classement des marqueuses dans l’un des tours préliminaires les plus passionnants de l’histoire.

Classement du Grand Prix mondial FIVB

Cl.

Code

Équipe

Points

Matchs

Détails

Sets

Points

J

G

P

3-0

3-1

3-2

2-3

1-3

0-3

G

P

Ratio

G

P

Ratio

1

CHN

Chine

25

9

9

 

5

2

2

 

 

 

27

6

4.500

775

627

1.236

2

BRA

Brésil

23

9

8

1

4

3

1

 

1

 

25

8

3.125

786

625

1.258

3

SRB

Serbie

23

9

7

2

5

2

 

2

 

 

25

8

3.125

759

640

1.186

4

USA

États-Unis

22

9

8

1

4

2

2

 

1

 

25

9

2.778

785

648

1.211

5

ITA

Italie

21

9

7

2

5

1

1

1

1

 

24

9

2.667

773

660

1.171

6

JPN

Japon

19

9

7

2

3

2

2

 

1

1

22

12

1.833

792

703

1.127

7

RUS

Russie

19

9

7

2

2

2

3

1

1

 

24

14

1.714

849

783

1.084

8

TUR

Turquie

19

9

6

3

4

1

1

2

1

 

23

12

1.917

809

697

1.161

9

BUL

Bulgarie

19

9

6

3

3

2

1

2

 

1

22

13

1.692

798

719

1.110

10

DOM

République dominicaine

17

9

6

3

3

1

2

1

1

1

21

14

1.500

786

749

1.049

11

GER

Allemagne

16

9

4

5

2

2

 

4

1

 

21

17

1.235

852

769

1.108

12

NED

Pays-Bas

12

9

4

5

4

 

 

 

2

3

14

15

0.933

619

599

1.033

13

THA

Thaïlande

10

9

3

6

1

2

 

1

 

5

11

20

0.550

671

672

0.999

14

CZE

République tchèque

8

9

2

7

1

1

 

2

1

4

11

22

0.500

686

760

0.903

15

POL

Pologne

6

9

2

7

1

 

1

1

3

3

11

23

0.478

721

769

0.938

16

ARG

Argentine

5

9

2

7

 

 

2

1

2

4

10

25

0.400

683

815

0.838

17

KAZ

Kazakhstan

4

9

1

8

 

1

 

1

3

4

8

25

0.320

623

790

0.789

18

PUR

Porto Rico

2

9

1

8

 

 

1

 

2

6

5

26

0.192

568

750

0.757

19

CUB

Cuba

 

9

 

9

 

 

 

 

3

6

3

27

0.111

537

734

0.732

20

ALG

Algérie

 

9

 

9

 

 

 

 

 

9

 

27

 

312

675

0.462

Meilleures marqueuses
41 – La Polonaise Katarzyna Skowronska-Dolata contre la Russie (4 août)
32 – La Chinoise Zhu Ting contre les Pays-Bas (4 août)
31 – La Russe Nataliya Goncharova contre la Thaïlande (18 août)
31 – La Kazakhe Tatyana Mudritskaya contre l'Argentine (4 août)
29 – La Tchèque Aneta Havlickova contre le Japon (18 août)
29 – L’Italienne Valentina Diouf contre la République dominicaine (17 août)
28 – La Japonaise Risa Shinnabe contre la République tchèque (18 août)
28 – La Portoricaine Karina Ocasio contre l’Allemagne (18 août)
28 – La Serbe Ana Bjelica contre la Chine (18 août)
28 – La Dominicaine Prisilla Rivera Brens contre l’Italie (17 août)
28 – La Turque Seda Tokatlioglu contre la République dominicaine (16 août)
28 – La Japonaise Yukito Ebata contre le Kazakhstan (10 août)
28 – La Dominicaine Bethania De La Cruz contre la République tchèque (4 août)
27 – La Dominicaine Bethania De La Cruz contre la Turquie (16 août)
27 – La Japonaise Miyu Nagaoka contre l’Allemagne (9 août)
26 – La Thaïlandaise Onuma Sittirak contre la Russie (18 août)
26 – La Bulgare Dobriana Rabadzhieva contre la République dominicaine (11 août)
25 – La Tchèque Aneta Havlickova contre l’Argentine (11 août)
25 – La Bulgare Emiliya Nikolova contre la République dominicaine (11 août)
25 – L’Américaine Kelly Murphy contre la Serbie (11 août)
25 – La Dominicaine Bethania De La Cruz contre le Brésil (9 août)
25 – La Brésilienne Gabriela Guimaraes contre la République dominicaine (9 août)
25 – La Russe Nataliya Goncharova contre le Brésil (3 août)

Meilleures contreuses

9 – La Brésilienne Thaisa Menezes contre le Kazakhstan (18 août)
9 – La Serbe Milena Rasic contre Porto Rico (4 août)
8 – La Polonaise Zuzanna Efimienko contre l’Argentine (18 août)
8 – La Néerlandaise Robin De Kruijf contre l'Algérie (11 août)
8 – La Dominicaine Annerys Vargas contre Porto Rico (10 août)
7 – L’Américaine Christa Harmotto contre le Japon (17 août)
7 – La Brésilienne Cristina Barreto contre la Pologne (2 août)
7 – La Bulgare Strashimira Filipova contre Porto Rico (9 août)

Meilleures performances au contre par équipe

24 – Russie-Allemagne (16 août)
20 – États-Unis-Japon (17 août)
19 – Pologne-Argentine (18 août)
18 - Kazakhstan-Cuba (17 août)
18 – Pologne-Russie (4 août)
17 – Chine-Serbie (18 août)
17 – Russie-Thaïlande (18 août)
17 – Italie-Allemagne (4 août)
17 – Brésil-Pologne (2 août)
17 – Kazakhstan-Allemagne (2 août)
16 – Serbie-Chine (18 août)
16 – République tchèque-Japon (18 août)
16 – République dominicaine-Italie (17 août)
16 – Serbie-Pologne (16 août)
16 – Russie-Pologne (4 août)
16 – Serbie-Porto Rico (4 août)
16 – République dominicaine-Porto Rico (3 août)
16 – Brésil-Russie (3 août)

Meilleures serveuses

7 – La Japonaise Saori Kimura contre la Pologne (11 août)
6 – La Turque Neslihan Darnel contre la Chine (11 août)
5 – L'Allemande Denise Hanke contre le Kazakhstan (2 août)
5 – La Kazakhe Sana Jarlagassova contre l'Allemagne (2 août)

Meilleures performances au service par équipe

13 – Turquie-Chine (11 août)
12
Turquie-Argentine (9 août)
12 – Argentine-Kazakhstan (4 août)
11 – Allemagne-Pologne (10 août)
11 – Serbie-Algérie (10 août)
11 – Chine-Cuba (3 août)
10 – Pologne-Argentine (18 août)
10 – Pays-Bas-Algérie (11 août)
10 – Allemagne-Kazakhstan (11 août)
10 – Japon-Pologne (11 août)
10 – Allemagne-Argentine (3 août)
10 – Serbie-République tchèque (3 août)

Meilleure marqueuse par tour

Semaine 1 : La Polonaise Katarzyna Skowronska-Dolata, 41 contre la Russie (4 août)
Semaine 2 : La Japonaise Yukito Ebata, 28 contre le Kazakhstan (10 août)
Semaine 3 : La Russe Nataliya Goncharova, 31 contre la Thaïlande (18 août)

Plus grand nombre de points par set

Semaine 1 : Pologne-Russie, 30-28 (4 août)
                  Japon-Turquie, 30-28 (4 août)
Semaine 2 : Argentine-Turquie, 36-34 (9 août)
Semaine 3 : Italie-République dominicaine, 30-32 (17 août)

Plus grand nombre de points par match

Semaine 1 : Russie-Pologne, 3-2 (25-21, 22-25, 29-27, 28-30, 15-13) – 235 points
Semaine2 : Bulgarie-République dominicaine, 2-3 (22-25, 25-18, 23-25, 30-28, 14-16) - 226 points
Semaine 3 : Italie-République dominicaine 3-2 (25-21, 25-19, 30-32, 24-26, 11-15) – 228 points

Page du Grand Prix mondial 2013
Scores en direct du Grand Prix mondial 2013
Calendrier du Grand Prix mondial 2013
Classements mondiaux FIVB
Guide des médias du Grand Prix mondial FIVB

Twitter : @FIVB Volleyball @FIVBGrandPrix 
Facebook : FIVB - Fédération internationale de volleyball
YouTube : Vidéos FIVB


Download highresolution

 Language(s)
   English
   French
   Spanish

| More

More press releases

   
20.09.2013 16:41:42
VolleyWorld reviews spectacular World Grand Prix
Lausanne, Switzerland, September 20, 2013 – The latest edition of VolleyWorld, which covers all the action of this year’s World Grand Prix – the FIVB’... More...
03.09.2013 17:35:47
A joyful homecoming for World Grand Prix title holders
Sao Paulo, Brazil, September 3, 2013 - Brazil’s victorious women’s team have returned home after a tiring 30 hour journey from Sapporo, Japan bringi... More...
02.09.2013 18:08:22
Lang Ping setting China on right path
Sapporo, Japan, September 2, 2013 – Finishing the 2013 FIVB World Grand Prix Finals with four wins and a loss in Sapporo, China won a silver medal at ... More...
02.09.2013 10:58:53
World Grand Prix FIVB Web TV highlights
Lausanne, Switzerland, September 2, 2013 - If you missed any of the superb FIVB Volleyball World Grand Prix Finals action last week, make sure you cat... More...
01.09.2013 16:04:13
It was a tough week but good experience: USA coach Karch Kiraly
Sapporo, Japan, September 1, 2013 – USA defeated Japan 3-2 (17-25, 25-19, 18-25, 25-17, 15-12) in the last match of the FIVB World Grand Prix Finals ... More...
01.09.2013 15:45:18
Brazil clinch ninth World Grand Prix title with perfect record
Sapporo, Japan, September 1, 2013 – London Olympic champions Brazil swept China 3-0 in a match between two previously unbeaten teams here Sunday after... More...
01.09.2013 14:50:17
USA defeat Japan 3-2 for first win in World Grand Prix Finals
Sapporo, Japan, September 1, 2013 – USA defeated Japan 3-2 (17-25, 25-19, 18-25, 25-17, 15-12) in the last match of the FIVB World Grand Prix Finals ... More...
01.09.2013 11:30:13
The World Grand Prix is very valuable for us: Ze Roberto
Sapporo, Japan, September 1, 2013 – Brazil clinched the gold medal in the FIVB World Grand Prix Finals for a record ninth time on Sunday, overcoming ... More...
01.09.2013 10:21:30
Brazil stay perfect to clinch gold in World Grand Prix Finals
Sapporo, Japan, September 1, 2013 – Brazil clinched the gold medal in the FIVB World Grand Prix Finals for a record ninth time on Sunday, overcoming ... More...
01.09.2013 09:08:32
We didn't play so well but I'm happy: Serbia coach
Sapporo, Japan, September 1, 2013 – Serbia clinched the bronze medal in the FIVB World Grand Prix Finals on Sunday after a tough 3-2 (22-25, 25-23, 2... More...