3
A 150 jours du coup d’envoi des Cham-
pionnats du monde FIVB de beach volley,
les organisateurs polonais de la compétition
ont lancé le site web officiel du tournoi à
l’adresse
(
où l’on trouve
des informations et des clips vidéo), tandis
que le compte à rebours menant au premier
jour de la compétition se poursuit.
La ville polonaise de Stare Jablonki, qui
accueille depuis neuf ans une épreuve du
Circuit mondial, aura le privilège d’organiser
pour la toute première fois ces Champion-
nats du monde, qui se tiendront du 1er au 7
juillet prochain. Située dans le nord du pays,
Stare Jablonki est l’un des sites les plus popu-
laires du Circuit mondial et son court central
de 9’000 places est plein à craquer chaque
année.
Le club de volleyball de l’université Nkumba
a organisé son premier stage de volleyball
pour joueurs M-19. Inauguré sur le campus
universitaire d’Entebbe par Sadik Nasiwu,
président de la Fédération ougandaise de
volleyball, ce programme de formation
ciblait les futures stars du pays. Trente-trois
participants ont eu la chance de suivre ce
stage dispensé par Tonny Lakony, entraîneur
de niveau 2 et coach de l’équipe nationale
féminine. Des sessions pratiques et théoriques
ont été proposées aux participants, qui ont
aussi pu bénéficier de conseils en matière
d’orientation professionnelle.
Cours du PCV en Sierra Leone
Stage de volley à Nkumba
Formation au Vanuatu
Deux beach volleyeurs de talent, Martin
Laciga et Martin Reader, ont mis un terme
à leurs carrières internationales. Le Suisse
,
qui a connu de nombreux
succès sur le Circuit mondial FIVB pendant
près de vingt ans, prend sa retraite pour cause
de blessures. Après sept années passées dans
l’équipe nationale canadienne de beach
volley, l’Olympien
a annoncé
quant à lui qu’il se retirait de la compétition
pour se consacrer à de nouvelles activités.
Entretemps, les médaillés de bronze des
derniers JO
ont fait part de leur intention de mettre fin
à leur partenariat. Plavins s’est mis en équipe
avec Janis Peda, alors que Smedins a uni sa
destinée à celle d'Aleksandrs Samoilovs pour
la saison 2013.
Quant au Portoricain
,
meilleur
marqueur des Championnats du monde FIVB
2006
et de la Coupe du monde FIVB 2007,
il a décidé de s’essayer au beach volley. Soto
a pratiqué le volleyball en professionnel dans
les ligues de Tunisie, du Japon, de Russie, de
Belgique, d’Italie et de Porto Rico.
Deux beach volleyeurs passent
la main
Un total de 29 participants ont pris part à un
cours du PCV de niveau 1 pour entraîneurs au
stade national de Freetown (Sierra Leone). Parmi
les participants, on comptait sept femmes et 22
hommes provenant de tout le pays. Ahmed
Khanou, Secrétaire général de l’Association
sierra-léonaise de volleyball, a décrit ce cours
comme arrivant à point nommé et revêtant
une grande importance pour l’Association.
Il a encouragé les participants à saisir cette
occasion de participer au développement du
volleyball en Sierra Leone. C’est la deuxième
fois que la FIVB organise un cours du PCV pour
entraîneurs dans ce pays.
Henriette Iatika, qui participe aux
épreuves du Circuit mondial FIVB de beach
volley, a contribué à animer un programme
de volleyball de cinq jours sur l’île de Tanna
avec des représentants de la Fédération de
volleyball de Vanuatu. Ce programme s’inscrit
dans le cadre d’un projet subventionné
par l’Australie pour développer le sport
dans le Pacifique, dans le contexte de son
Programme de sensibilisation au sport. Le
but est de dispenser une formation aux
enseignants et entraîneurs de volleyball et
de beach volley, portant sur tous les aspects
de ces disciplines.
développement
beach volley
Championnats du monde: le compte
à rebours se poursuit
calendriers
fivb WorldVolleyNews N
o
3/24
|
février 2013