45
l’entraînement, je le laisse à Bernardo. Je pense que je pourrais m’en
sortir, mais ce n’est pas pour moi ».
Quant au futur du Brésil, il s’agit aujourd’hui de dresser le bilan,
de restructurer et d’aller de l’avant. Toujours en tête du classement
mondial FIVB, les Brésiliens sont désormais talonnés par la Russie.
En 2016, bien sûr, le Brésil évoluera à domicile, à Rio de Janeiro.
Quelle meilleure motivation pour transformer à nouveau cette série
argentée en or ?
La championne
olympique Jaqueline
était là pour
encourager son mari,
Murilo Endres, lors de
la finale masculine
Le contreur central Lucas Saatkamp smashe contre l’Italie