La native d’Hawaï qui a participé à trois Jeux olympiques et a été
nommée Joueuse américaine de volleyball de l’année 2011, projette
de s’associer avec quelques amis et de monter une boutique de mode
dans sa ville adoptive de Los Angeles. Mais elle n’exclut pourtant pas
totalement de renouer un jour avec le terrain.
«
Je veux découvrir d’autres choses, vraiment différentes du volleyball
»,
explique Lindsey Berg. « Le plus facile pour moi serait probablement
de devenir entraîneur, et je pense que je m’en tirerais plutôt bien.
Mais je me suis tellement investie dans le sport que j’ai besoin d’une
petite coupure dès maintenant. Je ne peux pas affirmer que je ne
remettrai pas ça un jour, mais pour l’heure, j’ai besoin de passer à
autre chose ».
«
C’en est fini pour moi, je me suis énormément donnée, cœur et âme, et
le résultat a été incroyable, bien au-delà de ce que je pouvais imaginer »
Les États-Unis de Berg donnent le change malgré leur déception finale
31