13
«
Je suis contente. Ce n’est pas trop mal. Quand
on joue pour son pays, ce n’est ni pour l’argent
ni pour la gloire, mais pour sa famille et sa
fierté. On n’attend rien en échange ».
Logan Tom
,
États-Unis
«
Je pense qu’on aurait pu faire mieux.
On n’a pas joué à notre niveau ».
Eleonora Lo Bianco, la capitaine italienne
,
après la défaite en
quarts contre la Corée du Sud
«
J’ai gagné trois médailles d’argent, mais
j’aimerais enfin ajouter une médaille d’or à
ma collection. Je pense que nos adversaires
les plus coriaces seront les États-Unis, à
égalité avec le Brésil. »
Des propos anticipés, à la veille des Jeux, de la Russe
Evgenia Estes qui est devenue la première volleyeuse
à prendre part à six Jeux Olympiques.
«
La médaille de bronze a plusieurs
significations. Nous souhaitons partager
cette médaille avec notre pays et que pour les
jeunes joueurs, elle constitue un exemple de
ce qu’il est possible de réaliser ».
Saori Sakoda, Japon