Plavins et Smedins, quatrièmes lors des Championnats du monde FIVB
2011,
ont terminé en tête de leur poule à Londres en alignant trois succès
d’affilée, dont leur toute première victoire sur Nummerdor et Schuil. Lors de
la phase par élimination directe, ils ont ensuite surclassé les Norvégiens Tarjei
Skarlund et Martin Spinnangr, avant de battre les numéros 4 américains
Jacob Gibb et Sean Rosenthal, 2-1 (19-21, 21-18, 15-11).
Malgré une demi-finale perdue contre Emanuel et Alison, ils ont rebondi
en obtenant le bronze et ont été accueillis en héros à leur retour à Riga où
une limousine Hummer les attendait à l’aéroport ! « Il y avait beaucoup de
monde et les gens nous ont portés jusqu’à notre voiture », dit Plavins.
La fête devait connaître d’autres prolongements après leur double victoire
sur les têtes de série numéro un Alison et Emanuel (2-0) et sur Todd Rogers
et Phil Dalhausser (2-1) à l’Open de Mazury. « Nous ne nous attendions
pas à battre des grosses pointures comme Emanuel et Alison, et Rogers et
Dalhausser », ajoute Plavins. « Nous ne pensions avoir de chances, mais
nous avons montré que c’était possible. Du coup, nous sommes désormais
en confiance ». Après le mois qu’ils venaient de vivre, il était temps !
Martins Plavins : « Nous ne pensions pas avoir la moindre chance »
Médaille d’or au cou, lors du Grand Chelem de Mazury
Janis Smedins s’est mis au service de la Lettonie
49