30
été vraiment fantastiques et nous avons été plus unies ces deux dernières
années que les neuf précédentes où nous évoluions ensemble.
«
Personne ne pourra jamais compter sur une meilleure partenaire et amie
que Kerri que je ne remercierai jamais assez. Je vais maintenant terminer ma
maîtrise en formation et administration sportive car ma carrière de beach
volley est bel et bien terminée. Je veux être une épouse et une mère. Mon
cœur me demande de rester mais ma tête et mon corps s’accordent à dire
qu’il est temps de dire au revoir. Le temps est venu pour moi d’aider les jeunes
à développer la passion que j’ai eue pour ce sport durant toutes ces années ».
Àpropos de sonexpérience avecMistyMay-Treanor, KerriWalshn’en revient pas
: «
Nous voulions nous retirer sur un record de 21 victoires aux Jeux olympiques,
alors 42 sets gagnés contre un seul perdu, c’est plutôt extraordinaire. Quand
on y pense, il faut se pincer pour y croire : “C’est vraiment moi qui l’ai fait ou
c’est quelqu’un d’autre ?” Quoi que le futur nous réserve, nous chérirons à
jamais ces instants de réussite. Et un jour, nous montrerons des vidéos d’un
autre temps à nos petits-enfants à l’heure du thé, enfoncées dans un fauteuil.
«
Je vais apprécier ce moment pour ce qu’il est, et lorsqu’il sera temps, je
discuterai de mon avenir sur le sable. Le plus important pour moi à présent,
c’est que Misty et moi, et nos familles, nous avons grandi ensemble et nous
resterons soudées, quoi que le destin nous propose. Misty est la meilleure
joueuse de l’histoire de ce sport et je suis très triste que notre voyage
commun soit arrivé à son terminus. Mais il nous reste de sacrés souvenirs ».
Misty May-Treanor, de l’or dans
les prunelles
COUP DE PROJECTEUR OLYMPIQUE FÉMININ
May-Treanor et Walsh se retirent invaincues