FIVB VolleyWorld 12/2013 - Français - page 12

Si les Lettons Janis Smedins et Aleksandrs Samoilovs avaient pu choisir
la manière dont ils allaient s’imposer sur le Circuit mondial FIVB, ils
n’auraient sans doute rien changé à la façon dont cela s’est déroulé.
Les deux hommes ont dû batailler ferme face à la paire brésilienne
Pedro et Bruno qui ont rivalisé avec eux au nombre de victoires : deux
pour chacun, ainsi que deux deuxièmes places et une troisième dans
les Grands chelems du Circuit mondial FIVB de beach volley. Lorsqu’ils
se sont alignés dans l’ultime tournoi de l’année, Smedins et Samoilovs
savaient pertinemment qu’il leur suffisait d’atteindre les quarts de
finale pour s’emparer du titre. Dans ce cas de figure, et même si
Pedro et Bruno s’imposaient en Afrique du Sud, les Brésiliens seraient
condamnés à la seconde place.
Après avoir remporté leurs deux premiers matches de poule, les Lettons
ont battu les Français Andy Ces et Édouard Rowlandson 2-0 (21-12,
21-12) lors du troisième et sont entrés dans l’histoire : en se qualifiant
pour les quarts de finale, ils sont en effet devenus le premier duo letton
à remporter le Circuit mondial.
«C’était unpeuparticulier cematin, car il s’agissait denotrematch leplus
important», a indiqué Smedins après avoir battu Ces et Rowlandson.
«Nous avons bien joué et les Français n’avaient aucune chance de
nous battre car nous avons mené en permanence. Maintenant nous
pouvons nous décontracter et jouer quelques matches sympa».
Ils ont scellé leur victoire avec panache en battant en finale leurs
compatriotes Martins Plavins et Aleksandrs Solovejs 2-1 (15-21, 21-
17, 15-10), alors que Pedro et Bruno les ont rejoints sur la plus petite
marche du podium.
«C’était très difficile, car Aleksandrs a eu quelques problèmes de
santé, et j’ai dû monter au contre à sa place et servir fort, sinon nous
n’aurions pas pu gagner», a ajouté Smedins. «C’est la raison pour
laquelle je suis si fatigué. Et en prime, maintenant, j’ai des crampes.
C’était dingue».
Avec à-propos, Smedins et Samoilovs ont ensuite battu Pedro et Bruno
en demi-finale. Si les duettistes brésiliens ont largement rempli leur
contrat pour leur première saison ensemble, ils ont été prompts à
rendre hommage à la paire lettone.
«Ils ont joué une demi-finale incroyable», a déclaré Bruno. «Smedins
a balancé des services de folie et ils méritent le titre, ils méritent d’être
REPORTAGE 1
12
I...,2,3,4,5,6,7,8,9,10,11 13,14,15,16,17,18,19,20,21,22,...24
Powered by FlippingBook