FIVB VolleyWorld 11/2013 - Français - page 6

Au vu du plateau, il s’est avéré difficile de se risquer au moindre
pronostic concret, dans la mesure où la grande majorité des équipes
féminines et masculines ont été remaniées et mélangées. Du coup, on
a pu voir certains visages familiers évoluer au sein de toutes nouvelles
équipes et mener le bal en 2013.
Malgré leur nouvelle association, les Brésiliennes Talita et Lima ont
dominé tout au long de la saison. Même lorsqu’elles n’étaient pas au
mieux, elles ont malgré tout réussi à trouver le chemin du podium et
se sont illustrées en fin de saison en terminant à la première place du
classement.
En début de saison, Talita et Lima n’ont pas tergiversé, et ont remporté
la première de leurs cinq victoires sur le Circuit mondial FIVB de beach
volley, lors du Grand chelem d’ouverture à Shanghai. Elles ont devancé
les sœurs autrichiennes Doris et Stefanie Schwaiger.
Elles ont enchaîné par des victoires en Grand chelem à La Haye,
Rome, Long Beach et Berlin, avant de terminer secondes à Xiamen.
Ces cinq succès lors des huit premiers Grands chelems de la saison
leur ont permis de caracoler en tête. En fait, leur domination a
été telle qu’elles auraient pu se contenter seulement des points
supplémentaires de leur deuxième place de Xiamen lors des trois
derniers Grands chelems, et terminer quand même en tête.
De leur côté, leurs compatriotes auriverde, les sœurs Salgado, alias
Maria Clara et Carol, ont connu leur meilleure année, après le retour
de Carol sur le sable, suite à la naissance de son premier enfant en
2012. Elles ont bien entamé la saison avec deux troisièmes places
à Shanghai et Corrientes, avant de perdre en finale à La Haye.
Dans la foulée, elles ont obtenu une nouvelle deuxième place à
Long Beach avant de remporter enfin leur premier Grand chelem
à Moscou.
Autre retour spectaculaire, celui de la triple championne olympique
américaine Kerri Walsh, quoique sans Misty May-Treanor, sa
partenaire de longue date. Elle a d’abord évolué aux côtés d’April
Ross à Gstaad, avec l’objectif à long terme de gagner une quatrième
médaille d’or olympique aux Jeux de 2016 à Rio de Janeiro. Les deux
femmes ont atteint cette fois-là la phase éliminatoire directe avant
de se retrouver pour enlever les Grands Chelems de São Paulo et
Xiamen, envoyant ainsi un premier avertissement aux autres paires
en vue de 2014.
Pour ce qui est des surprises, il y en a eu comme jamais auparavant
aux Championnats du monde. Si les incontournables Chinoises
Chen Xue et Zhang Xi ont fini par ajouter un titre mondial à leurs
troisièmes places des Jeux de 2008 et des Championnats du monde
FIVB 2011 de beach volley, rares sont ceux qui attendaient en finale
les Allemandes Karla Borger et Britta Büthe.
Après la publication du calendrier du Circuit mondial 2013 de
beach volley, une date a particulièrement attiré l’attention : celle
des Championnats du monde FIVB de beach volley, programmés sur
le site de plus en plus en vogue de Stare Jablonki en Pologne. Les
habitués du circuit ont dû également se mesurer sur 10 épreuves
du Grand chelem, et s’adapter à de nouveaux sites et conditions à
Corrientes (ARG), Long Beach (USA) et Xiamen (CHN).
En complément des épreuves du Grand chelem, quatre tournois
open ont aussi permis de marquer des points pour les classements
mondiaux. L’Open de Fuzhou (CHN) a donné le coup d’envoi de la
saison FIVB de beach volley, et après la conclusion des opens d’Anapa
(RUS) et de Phuket (THA), l’année s’est achevée avec l’Open de Durban
(RSA) sur les bords de l’Océan indien. Les joueurs ont également pu
accumuler des points lors des compétitions continentales et sur leurs
circuits nationaux.
EN COUVERTURE
CIRCUIT MONDIAL DE BEACH VOLLEY
6
I,II,1,2,3,4,5 7,8,9,10,11,12,13,14,15,16,...28
Powered by FlippingBook