FIVB VolleyWorld 10/2013 - Français - page 25

CAVB
La vie est belle pour le capitaine
rwandais
Avant de se rendre au Championnat du monde M-21 masculin, l’équipe
rwandaise n’avait qu’une mince expérience du volleyball au niveau
international, mais les 10 jours de matches acharnés ont tout changé
pour le capitaine Aimable Mutuyimana.
Même s’’il a démarré le volleyball en 2007, à l’école secondaire du Petit
Séminaire, il a appris davantage en 10 jours en Turquie que durant les
6 années précédentes. Après avoir joué pour le club de l’université
de l’Inatek, il évolue désormais dans le club de volleyball de l’APR du
Rwanda, le principal club du pays non seulement pour le volleyball mais
également pour la plupart des sports les plus populaires, tels que le
football et le basket. Malgré ce cursus prestigieux, le Championnat du
monde fut la plus grande expérience de sa carrière, et même de toute
sa vie.
Attaque d’Aimable Mutuyimana (Rwanda) face au triple bloc marocain en match
de classement au Championnat du monde M-21 masculin
CEV
La motivation d’Unternährer:
sa passion du volleyball
Laura Unternährer figurait parmi les plus jeunes joueuses du
Championnat du monde FIVB des clubs de volleyball féminin 2013,
qui s’est déroulé à Zurich, en Suisse. L’attaquante ailière de 19 ans
joue pour l’équipe hôte, le Volero Zurich, et malgré son jeune âge,
elle représente déjà un atout majeur pour l’équipe nationale suisse.
Laura a eu un été très chargé mais reste de bonne humeur : «Lundi,
nous sommes revenues des qualifications pour le Championnat du
monde en Israël. J’étais épuisée après les matches difficiles que nous
avons disputés là-bas, mais j’ai vite récupéré pour attaquer le tournoi
avec un maximum d’énergie. Je suis encore jeune alors tout cela me
plaît.»
À 19 ans, l’ailière Laura Unternährer représente déjà un atout majeur pour
l’équipe nationale suisse
25
CONFÉDÉRATIONS
I...,15,16,17,18,19,20,21,22,23,24 26,27,28
Powered by FlippingBook