FIVB VolleyWorld 9/2013 - Français - page 23

CAVB
L’Algérie se bat pour ses débuts
dans le Grand Prix mondial
S’ils ont bouclé l’épreuve sans la moindre victoire, les entraîneurs et
les joueuses de l’Algérie, néophytes du Grand Prix mondial, ont au
moins bénéficié d’une formidable leçon grandeur nature.
Lors du premier tour au Japon, figurant dans la poule C en compagnie
des locales, de la Turquie et de la Thaïlande, elles ont perdu leurs trois
rencontres 3-0. Après le premier week-end, Saidani Aimad Eddine,
l’entraîneur de l’Algérie, affichait son impuissance : «J’ai beaucoup
de mal à préparer mes joueuses inexpérimentées à relever des défis
contre des équipes aussi fortes. Je ne sais pas ce qui leur est arrivé
aujourd’hui. Elles ont coulé dans le deuxième set et elles n’ont jamais
pu se reprendre. Nous allons devoir travailler énormément pour
améliorer notre jeu et notre assise mentale».
Même si l’Algérie n’a pas réussi à remporter un seul match du Grand Prix
mondial, sa combativité a largement compensé cette lacune
CEV
L’Italie veut encore aller plus loin
Dans la foulée de sa cinquième place dans le Grand Prix mondial
2013, l’Italie, classée au quatrième rang mondial, espère poursuivre
sa progression avec la perspective du Championnat du monde FIVB
2014 qui aura lieu sur son sol.
Privée de nombreuses joueuses clés, notamment Eleonora Lo Bianco,
son ancienne capitaine, Francesca Piccinini et Simona Gioli, la jeune
équipe italienne a perdu trois matchs consécutifs lors de la phase
finale du Grand Prix mondial contre le Japon, la Chine et le Brésil.
Cela n’a toutefois pas trop contrarié Marco Mencarelli, le nouvel
entraîneur, qui estime que l’expérience acquise a permis aux jeunes
joueuses de s’aguerrir.
La jeune équipe d’Italie a engrangé l’expérience du Grand Prix mondial
23
CONFÉDÉRATIONS
CAVB / CEV
I...,13,14,15,16,17,18,19,20,21,22 24,25,26
Powered by FlippingBook