FIVB VolleyWorld 8/2013 - Français - page 1

2
4
8
12
14
16
Président de la FIVB:
Dr. Ary S. Graça F°
22
AVC
23
23
CEV
24
CSV
24
22
La phase finale de la Ligue mondiale m’a ramené au
pur plaisir de suivre une rencontre de volleyball lors
d’un tournoi qui a montré la santé éclatante du sport
que nous aimons tous.
La manière dont les matches se sont déroulés et
l’environnement dans lequel ils ont eu lieu m’ont
renvoyé à ce qui a déclenché en premier mon
amour pour ce sport : la joie de jouer, amplifiée par
la concurrence que se sont livrée des équipes de
classe mondiale devant des supporters passionnés
et connaisseurs. Ces derniers ont fourni une toile de
fond remuante aux acteurs du terrain.
En Argentine, les six dernières équipes en lice ont
connu des fortunes diverses et complémentaires, tout
en bataillant ferme pour monter sur le podium.
Chacune avait ses motivations : les locaux cherchaient
à montrer qu’une médaille était à leur portée, la
Russie que sa victoire olympique n’était pas un coup
sans lendemain, alors que le Brésil entendait prouver
aux Russes qu’ils ne pouvaient pas gagner à chaque
fois. L’Italie, pour sa part, voulait faire mieux que sa
médaille de bronze de Londres 2012, et la Bulgarie,
sa rivale malheureuse d’Earls Court, cherchait à
se racheter après ce podium olympique manqué.
Enfin, restaient les Canadiens, grands outsiders
dont la détermination et la passion employées pour
surpasser leurs rivaux ont éclaté au grand jour lors
de chacune de leurs rencontres. Cela leur a ainsi
valu respect et applaudissements de leurs adversaires
comme du public, et leur a donné, ainsi qu’à leur
encadrement, énormément de crédit. Et quelle finale
impressionnante! Je suis fier que le sport que j’ai
la chance de diriger puisse offrir une opposition si
éblouissante entre deux équipes au sommet de leur
art.
Voir deux titans s’empoigner ainsi est quelque chose
que de nombreux autres sports ne peuvent que nous
envier. Nous avons tous nos rivalités sportives de
prédilection, et je crois que celle qui est en train de se
développer entre le Brésil et la Russie est de nature à
donner des ailes au sport lors des prochaines années.
Je suis toutefois persuadé que les autres équipes
de pointe ne vont pas accepter leur domination et
rester les bras croisés. Elles chercheront comment les
rattraper et les dépasser, et le volleyball ne peut qu’en
sortir vainqueur.
18
Photo de couverture
La Russie fête son troisième sacre en
Ligue mondiale, le deuxième en trois
ans, après avoir battu le Brésil en finale
de la Ligue mondiale 2013, à Mar del
Plata (Argentine)
Direction de la publication
et comité éditorial
Fédération Internationale
de Volleyball
Château Les Tourelles
Edouard-Sandoz 2-4
1006 Lausanne, Suisse
Tel. 0041-21-3453535
Fax 0041-21-3453545
Directeur du Service de presse
Richard Baker
Rédaction
Jeremy Inson et Lars Becker
Conception et maquette
amethys.ch
Traduction
Libero Language Lab
Reproduction
La reproduction des articles
ou d’une partie du magazine
est autorisée, à condition que
la source soit citée explicitement
Contributions
Les articles dactylographiés
sont acceptés dans
les langues suivantes:
français, anglais
Photographies
Archives de la FIVB
VolleyWorld
peut être téléchargé
sur
dans les langues
suivantes : anglais, arabe, espagnol,
français, portugais, russe et chinois.
Les opinions exprimées dans
VolleyWorld
ne reflètent pas
forcément celles de la FIVB ou de
ses officiels. Le contenu de cette
publication est basé sur les meilleures
informations disponibles au
moment de la rédaction des articles.
SOMMAIRE
/ VOLLEYWORLD /
#
08 / 2013
1
ÉDITO
I,II 2,3,4,5,6,7,8,9,10,11,...26
Powered by FlippingBook