FIVB Volleyball Men's World Championship 2014

Press release

2006 : Brésil et Russie triomphent au Japon


Le Brésil a conservé sa couronne mondiale en 2006

Lausanne, Suisse, le 26 août 2014 - Les deux Championnats du monde FIVB seront les temps forts de l’année. Avant la course au titre masculin en Pologne (du 30 août au 21 septembre) et féminin en Italie (du 23 septembre au 12 octobre), nous vous proposons chaque semaine un tour d'horizon des précédentes éditions. Le 16e volet de notre série est consacré aux Championnats du monde FIVB de volleyball 2006 disputés au Japon.

En 2006, les Championnats du monde FIVB masculin et féminin se sont déroulés dans un seul et même pays, comme en 1998, et de nouveau au Japon. Ces deux compétitions, étalées entre le 31 octobre et le 3 décembre, ont accueilli des dizaines de milliers de spectateurs passionnés de volleyball, avec en point d’orgue les finales à Osaka et Tokyo.

Malheureusement pour le pays hôte, abonné aux podiums dans les années 1960 et 1970, en particulier chez les dames, les résultats n’ont pas été à la hauteur des espérances. Les filles ont terminé sixièmes et les hommes huitièmes. Seule consolation, la désignation de la passeuse Yoshie Takeshita comme meilleure joueuse du tournoi.

Il a fallu tout le talent de la polyvalente Lioubov Sokolova et de la prolifique attaquante Ekaterina Gamova pour empêcher le Brésil d'écraser totalement la compétition. Les magiciennes sud-américaines, fortes de leur jeu d’attaque supersonique, s’étaient promenées dans la première partie du tournoi, battant la Russie 3-1 au tour intermédiaire puis la Serbie, future troisième, sur le score de 3-1 en demi-finale.

Mais en finale, les Russes, sous l’impulsion de Sokolova, faisaient preuve d’un sang-froid remarquable pour s’imposer 3-2 au bout du suspense à la faveur de leur puissance offensive. Ivres de joie, les Russes pouvaient célébrer comme il se doit leur premier sacre depuis la chute de l’URSS, au Mondial 1990. "On est entrées dans l’histoire", clamait Sokolova. La Russie avait déjà fait sensation en détrônant l’Italie, championne sortante en demi-finale. Dépitée, la Squadra Azzurra rentrait même bredouille après s’être sèchement inclinée 0-3 en petite finale contre la Serbie.

La Chine (5e) et Cuba (7e), si dominateurs jusqu’à l’an 2000, et les États-Unis (9es) manquèrent également le podium. La meilleure marqueuse fut la Turque Neslihan Demir Darnel, dont l’équipe termina pourtant parmi les plus mal classées de la compétition. On observa le même phénomène dans le tournoi masculin, où le Portoricain Hector "Super" Soto s’adjugea le titre officieux de top scoreur.

Pour les médailles, ce ne fut pas la même histoire. Le Brésil, tenant du titre chez les messieurs, démarra au petit trot avec une défaite 1-3 contre la France au tour préliminaire. Mais les protégés de Bernardo Rezende, dont Dante et Giba, futur meilleur joueur du tournoi, surent mettre le turbo au moment opportun pour conserver leur bien. Sacrée championne du monde en 2002 puis championne olympique en 2004, la Seleção tint en échec tous ses adversaires grâce à son cocktail fatal de diversité offensive et de flexibilité défensive.

La Serbie-et-Monténégro s’inclina 3-1 en demi-finale et le Brésil domina la Pologne, véritable sensation du tournoi, 3-0 en finale. La Pologne n’avait plus obtenu un tel résultat au Mondial depuis son unique titre en 1974. Le meilleur passeur du tournoi fut le Polonais Pawel Zagumny. Le pays hôte de l’édition 2014, qui débute dans quelques jours, n’avait pas essuyé la moindre défaite avant la finale, s’offrant au passage le scalp de la Russie et de la Serbie-et-Monténégro. Le bronze revint à la Bulgarie et à son attaquant vedette Matey Kazyiski, tombeurs de la Serbie-et-Monténégro 3-1.

La France, vainqueur du Brésil en début de compétition, termina à la sixième place derrière l’Italie. Les Bleus jouèrent trois matchs en cinq sets au tour intermédiaire avant de s’incliner 2-3 face à la Bulgarie, voyant ainsi s’évanouir tout espoir de médaille. La Russie, aujourd’hui de retour dans l’élite mondiale, dut se contenter d’une morne septième place, rehaussée de récompenses individuelles pour Alexey Kuleschov (meilleur contreur) et Alexei Verbov (meilleur libéro).


Retrouvez les premiers volets de notre série en cliquant sur les liens ci-dessous :

2002 : Le Brésil s'impose enfin chez les hommes ; grande première pour l'Italie chez les femmes
1998 : Cuba et l'Italie conservent leur couronne
1994 : sacre des "Morenas del Caribe" ; l'Italie s'accroche à son titre
1990 : première pour l’Italie, dernière pour l’URSS
1986 : les USA mettent un terme à l'hégémonie de l'Europe de l'Est
1982 : l’URSS et la Chine au firmament
1978 : l’Italie et Cuba au sommet de leur art
1974 : les Polonais surprennent les favoris au Mondial
1970 : victoire surprise de l'Allemagne de l'Est
1966 et 1967 : l'URSS privée de titre pour la première fois
1962 : le jeu des Japonaises, venu "d’une autre planète", met un terme à la domination des Soviétiques
1960 : la fièvre du volley gagne le Brésil, l’URSS toujours au-dessus du lot
1956 : la Tchécoslovaquie remporte le trophée à Paris
1952 : le doublé de l’URSS à Moscou
1949 : l'URSS remporte la première édition du Championnat du monde



Download highresolution

 Language(s)
   English
   French
   Spanish

| More

More press releases

   
23.04.2015 19:15:37
Wlazly scoops SportsMan of the Year prize
Sochi, Russia, April 23, 2015 – FIVB Volleyball Men’s World Championship MVP and gold medallist Mariusz Wlazly has been named SportsMan of the Year at... More...
26.03.2015 17:41:49
Polish star Wlazly SportsMan of the Year finalist
Lausanne, Switzerland, March 26, 2015 – Volleyball fans around the world have helped propel FIVB Volleyball Men’s World Championship Poland 2014 MVP a... More...
17.03.2015 15:28:05
Wlazly up for top award
Lausanne, Switzerland, March 17, 2015 – FIVB Volleyball Men’s World Championship Poland 2014 MVP and gold medallist Mariusz Wlazly has been nominated ... More...
10.02.2015 09:44:26
La vie est belle for Blain and Poland
Lausanne, Switzerland, February 10, 2015 – With more than two decades of experience to call upon, Philippe Blain was one of the key men to steer Polan... More...
06.02.2015 13:54:31
World Championship victory boosts interest in Polish League
Warsaw, Poland, February 6, 2015 – Poland’s victory in the 2014 FIVB Volleyball Men’s World Championship has resulted in a boost to attendances in the... More...
06.02.2015 13:09:50
World Championship trophy continues to tour Poland
Warsaw, Poland, February 6, 2015 – The FIVB Volleyball Men’s World Championship trophy has proven to be a popular attraction as it tours Poland and gi... More...
14.01.2015 11:41:43
Finland’s 2014 Team and Coach of the Year awards go to volleyball
Helsinki, Finland, January 14, 2015 - Volleyball was under the spotlight at the annual Finnish Sports Gala, with the country's sports journalists hand... More...
14.01.2015 10:42:14
World champions acclaimed in Poland
Warsaw, Poland, January 14, 2015 - Poland’s men’s volleyball team and head coach Stéphane Antiga were rewarded for their performances at the FIVB Voll... More...
28.12.2014 19:16:28
Is experience or youth the key to World Championship success?
Lausanne, Switzerland, December 28, 2014 – When it comes to winning a world title, is it experience that counts, or is it youth that makes the differe... More...
26.12.2014 11:27:23
Year in review: Poland breaks records at historic world champs
Lausanne, Switzerland, December 26, 2014 - All eyes were on Poland in September and October as the FIVB Volleyball Men's World Championship 2014 put o... More...