FIVB Volleyball Girls' U18 World Championship

Press release

Quand la magie brésilienne opère


Le Brésil est devenu la première équipe à remporter deux fois la Coupe des Grands Champions féminine après son sacre de 2005

Lausanne, Suisse, le 18 novembre 2013 – La Coupe des Grands Champions FIVB s'est terminée par un scénario familier : les joueuses en survêtement jaune posant avec le trophée pour la photo du champion, le sourire aux lèvres.

Les reines brésiliennes du volleyball continuent leur moisson de titres avec un nouveau bilan exceptionnel de cinq victoires et 15 points au Tokyo Metropolitan Gymnasium. Après leur titre olympique à Londres l'année dernière et leurs triomphes au Grand Prix mondial ainsi qu'au Championnat d'Amérique du Sud cette année, la Seleção féminine décroche son quatrième titre majeur d'affilée. Les magiciennes ont au passage écrit une page d'histoire en Coupe des Grands Champions, qui se tient généralement l'année suivant les Jeux olympiques, puisque le Brésil est devenu le premier pays à remporter le tournoi féminin pour la deuxième fois après son sacre de 2005.

Un bilan qui permet au sélectionneur Ze Roberto de dormir sur ses deux oreilles. Le coach a en effet admis qu'un rêve s'était réalisé, ajoutant avec un soupçon de malice : "Je vais pouvoir avoir l'esprit libre au Brésil. Chez nous, terminer deuxième ou dernier, c'est la même chose." La question qui se pose désormais est : qui pourra bien barrer la route de cette équipe phénoménale dans les années à venir ? Même en effectuant plusieurs changements pour pallier les blessures, le Brésil reste un ton au-dessus des autres équipes. Pour Ze Roberto, cette domination sans partage s'explique par la capacité d'adaptation de l'équipe. "On arrive à s'adapter pendant les matchs. On adapte notre contre, notre défense. Les joueuses sont concentrées dans les moments clés."

Des qualités que les Auriverde ont illustrées lors de leur dernier match, face au pays hôte, le Japon. Alors que les Brésiliennes étaient largement menées dans le premier set, Ze Roberto a effectué un double changement en lançant Claudia et Monique dans l'arène. Bien aidée de Camilla, impressionnante au poste de libéro, les filles ont réussi à renverser une situation mal engagée et à s'imposer 3-0 sans avoir été menacées. Les Brésiliennes n'ont concédé que deux sets, face à la Russie et à la République dominicaine, mais les favorites n'ont jamais été inquiétées. Et comme pour confirmer cette supériorité, la capitaine Fabiana Claudino a été élue meilleure joueuse de la compétition : "C'est une grande équipe, je suis fière de ce que nous avons accompli", a-t-elle déclaré.

Bien que les Américaines, vice-championnes olympiques, se soient finalement octroyé la médaille d'argent (10 points), seules les Japonaises (9 pts) pouvaient encore espérer décrocher le titre avant d'affronter le Brésil. "Le Japon n'a jamais été aussi proche de remporter une grande compétition depuis 20 ou 30 ans, donc j'estime que notre bilan est positif. Je veux effacer tous les stéréotypes qui entourent le volleyball japonais", a déclaré le sélectionneur Masayoshi Manabe après le tournoi. Au bout du compte, les hôtes auront donc bien profité de l'appui du public pour accomplir leur objectif minimal, terminer sur le podium. Un résultat qui leur permet de poser les bases d'un avenir brillant.

"Tout au long du tournoi, nous avons adopté une nouvelle stratégie. Elle a porté ses fruits, mais il y a encore des points à améliorer. Ceux-ci sont désormais très clairs. Nous devons désormais nous préparer pour la prochaine saison et réfléchir à ce que nous avons appris ici", précise la capitaine nippone, Saori Kimura.

Ce n'est pas un hasard si le Japon présentait le plus grand nombre de prétendantes (trois joueuses) au titre de meilleure joueuse du tournoi, remis par le président de la FIVB, le Dr Ary S. Graça F°. Pour le coach brésilien Ze Roberto, l'équipe asiatique est probablement celle qui posera le plus de difficultés à ses joueuses dans les prochaines années. "Elles ont progressé plus que les autres équipes depuis quatre ans. Bien sûr, elles doivent encore s'améliorer en contre, mais avant 2009, le Japon était sixième ou septième mondial. Désormais, il ne descend plus du podium. Les Japonaises ont fait d'énormes progrès et je pense qu'elles ne sont pas si éloignées de notre niveau."

Une autre équipe semble bien partie pour retrouver les sommets du volleyball féminin mondial : les États-Unis. Après un Grand Prix mondial décevant, puisque les Américaines ont dû se contenter de la sixième et dernière place de la phase finale malgré leurs trois titres, les n°2 mondiales ont trouvé une nouvelle jeunesse sous les ordres de Karch Kiraly. Elles ont une fois de plus été dominées 3-0 par le Brésil, mais elles ont aussi remporté leurs quatre autres rencontres. "Je suis satisfaite de nos résultats ici, avec quatre victoires et une défaite. Nous avons joué de grands matchs, face à de grandes équipes, et nous serons encore plus fortes en 2014", prévient la meneuse Kristin Hildebrand.

Les Dominicaines, qui bénéficiaient d'une invitation pour ce tournoi, ont exactement les mêmes espoirs. Le fait d'avoir pris un set au Brésil et aux États-Unis révèle tout le potentiel de la République dominicaine. Pour le coach Marcos Kwiek, ce n'est toutefois que le début : "La moyenne d'âge de notre équipe est de 23 ans, c'est très jeune. Nous devons améliorer nos compétences individuelles et notre puissance collective. Notre chemin ne sera pas simple, mais je porte beaucoup d'espoirs."

La Thaïlande affiche également de remarquables progrès. Deux joueuses ont réussi à se hisser dans l'équipe du tournoi, et Onuma Sittirak s'est même imposée comme meilleure marqueuse de la compétition avec 100 points en cinq matchs. La victoire 3-1 contre la Russie, en clôture du tournoi, a été décisive pour les championnes d'Asie, 12es mondiales. "Depuis un demi-siècle, nous œuvrons pour faire progresser le volleyball en Thaïlande. Voilà 16 ans que je suis entraîneur et c'est la première fois que nous battons la Russie. C'est un grand honneur pour moi", a admis Kiattipong Radchatagriengkai.

Malgré le retour de Liubov Shashkova, les championnes d'Europe russes ont vécu une Coupe des Grands Champions compliquée, avec une seule victoire en cinq rencontres. D'autant que les n°6 mondiales ont eu leur chance à chaque fois. "Je dois réfléchir à ce qui nous manque afin de combler ces lacunes et avancer", a commenté l'entraîneur Iury Marichev.

Mais la Russie peut garder espoir : le Championnat du monde se déroulera dans un an en Italie et les volleyeuses russes restent sur deux victoires, en 2006 et 2010. À chaque fois devant les Brésiliennes et leur survêtement jaune.

Download highresolution

 Language(s)
   English
   French
   Spanish

| More

More press releases

   
20.12.2013 16:22:51
VolleyWorld 12: It’s a wrap
Lausanne, Switzerland, December 20, 2013 – The last edition of VolleyWorld for 2013 brings together all the high points of the volleyball season in pi... More...
21.11.2013 11:14:48
Fans flock to FIVB's YouTube following historic Thailand win
Lausanne, Switzerland, November 21, 2013 – Last week’s FIVB Volleyball Women’s Grand Champions Cup was filled with surprises, and one of the most exci... More...
19.11.2013 09:41:14
Japan coach Manabe draws the line after winning World Grand Champions Cup bronze
Kyoto, Japan, November 19, 2013 – Only a couple of days after the women’s tournament came to a close in Tokyo, the head coach of Team Japan Masayoshi ... More...
17.11.2013 14:40:43
Claudino gives credit to teammates for MVP award
Tokyo, Japan, November 17, 2013 – Brazil’s Fabiana Claudino was named the Most Valuable Player of the 2013 FIVB Women’s Grand Champions Cup won by the... More...
17.11.2013 14:03:44
The first set was the key to our win: Ze Roberto
Tokyo, Japan, November 17, 2013 – Brazil won the FIVB World Grand Champions Cup on Sunday by defeating Japan 3-0 (29-27, 25-14, 25-18) at Tokyo Metrop... More...
17.11.2013 14:01:11
Brazil clinch second title in Grand Champions Cup
Tokyo, Japan, November 17, 2013 – Olympic champions and world No. 1 Brazil won the gold medal in the FIVB World Grand Champions Cup on Sunday by defea... More...
17.11.2013 11:56:08
Brazil clinch World Grand Champions Cup with 3-0 win over Japan
Tokyo, Japan, November 17, 2013 – Olympic champions and world No. 1 Brazil won the FIVB World Grand Champions Cup on Sunday by defeating Japan 3-0 (29... More...
17.11.2013 09:59:48
Everybody had fun: Thai captain Apinyapong
Tokyo, Japan, November 17, 2013 – Thailand beat Russia for the first time ever in an FIVB competition on Sunday, securing their first win of the FIVB... More...
17.11.2013 09:37:14
Thailand score historic victory over Russia in Grand Champions Cup
Tokyo, November 17, 2013 – Thailand beat Russia for the first time ever in an FIVB competition on Sunday, securing their first win of the FIVB World ... More...
17.11.2013 06:46:45
Team USA has a lot to be proud of: Kiraly
Tokyo, Japan, November 17, 2013 – The United States moved into the silver-medal position on the final day of the FIVB World Grand Champions Cup on Su... More...