F I V B  FEDERATION INTERNATIONALE DE VOLLEYBALL
PRESS RELEASE 19.05.2003

Back

La France et la Grèce récoltent une double victoire lors de la semaine 1

Lausanne, Suisse, le 18 mai 2003 - Des foules locales passionnées, de brillantes actions sur le terrain et les doubles victoires de la Grèce et de la France engagées dans les matches du groupe D ce week-end. La Ligue mondiale dotée de 15 millions de dollars, qui représente le principal événement annuel masculin de la FIVB, a donc démarré. Les trois groupes restants, qui complètent les 16 équipes disputant les manches intercontinentales, rallieront la compétition le week-end prochain. Les deux équipes qui ont reçu ce week-end, favorites dans leurs rencontres face à la République Tchèque et au Japon, s'en sont tirées brillamment, bénéficiant de l'appui de la foule pour doubler leurs chances dans chacun des deux matches, ne cédant qu'un seul set chacune sur l'ensemble de cette première journée. Suite à sa victoire 3-1 de vendredi soir, la France a fait plier 3-0 une tenace équipe de la République Tchèque samedi soir à Grenoble, alors que la Grèce trébuchait légèrement samedi après leur nette victoire initiale, permettant au Japon de remporter un set lors de leur seconde rencontre. La France, médaillée de bronze des Championnats du monde, a dû surmonter les "tours jumelles" constituées par Michal Rak et Martin Lebl avant que ses stars, dont font partie le capitaine Dominique Daquin, Laurent Capet et Frantz Granvorka, ne montrent le chemin du succès dans le second match contre le nouveau venu de la Ligue mondiale. Les Français ont trébuché au tout début, permettant aux Tchèques de s'emparer du premier set du premier match. Le capitaine français Daquin a concédé que la France a fait mieux le deuxième jour. "La différence s'est faite sur la relation entre les joueurs, nous avons bien servi et bloqué, très efficacement", a-t-il dit. Dans leur seconde rencontre, les Grecs ont commencé par deux sets faciles, mais hésité dans le troisième, suite à un changement de joueurs. "La Grèce est maintenant une meilleure équipe, plus expérimentée, et nous sommes parvenus à nous améliorer dans le second set", a dit l'entraîneur Stelios Prosalikas. La Grèce a paru très solide lors des deux matches, prouvant qu'elle était une équipe à laquelle il faudra faire attention en vue des Jeux olympiques qu'elle disputera à domicile l'année prochaine, poussée par le soutien d'une foule locale passionnée. Ces quatre équipes seront rejointes par le reste des compétiteurs de la Ligue mondiale le week-end prochain afin de compléter le quota de matches.


Back