F I V B  FEDERATION INTERNATIONALE DE VOLLEYBALL
PRESS RELEASE 14.01.2004

Back

Death of a pioneer

Maurice Petit (le père de Gilles) s'est éteint le 1er janvier 2004 à l'âge de 99 ans. Il fut un pionnier du volley-ball en France. Il découvrit le volley en 1924 à l'université de Columbia aux Etats-Unis où il passait une année studieuse.

De retour en France, il traduisit les règles américaines du jeu qui sont celles adoptées aujourd'hui (six joueurs, filet à 8 pieds, terrain de 162 m2).

En 1930, il introduisit le volley au camp de loisirs Air et Soleil à Franconville dans le Val d'Oise où se retrouvèrent vite les meilleurs joueurs français et russes.

En 1936, ami d'Edouard Dechambre, il contribua à la création de la Fédération Française de Volley-ball, refusant tout poste élu.

En 1937, il épousa Monette, qui joua au BEC à Bordeaux, au Racing CF puis au PUC à Paris, devenant l'un des piliers de l'équipe nationale avec Sally Dujardin de 1946 à 1949.

En 1947, il créa le club de loisirs Club du Soleil à Carrières-sur-Seine dans les Yvelynes où se retrouvèrent tous les internationaux parisiens durant les années 50.

En 1949, avec Albert Lecocq, il créa le Centre Hélio-Marin de Montalivet en Gironde, où le volley devint le sport-roi. Dans les années 50 et 60, toutes les équipes allemandes, belges et néerlandaises de Première Division s'y retrouvèrent régulièrement. On peut affirmer aujourd'hui que c'est à Montalivet que ces trois pays apprirent le haut niveau. Ayant toujours refusé le moindre mandat électif, son influence fut cependant essentielle.

À commencer par sa propre famille : sa femme devint internationale et son fils international junior, avant que celui-ci ne crée la revue VOLLEY-BALL à l'adresse de tous les licenciés en 1975 puis une rubrique volley régulière dans le quotidien L'ÉQUIPE en 1976.

Présent au Congrès de Tours en 1921 qui vit la scission entre le Parti Socialiste et le nouveau Parti Communiste, pianiste de Ray Ventura dans les années 30 et l'un des précurseurs du jazz en France, cameraman de Jean Renoir, photographe de mode célèbre dans les années 50 et 60, Maurice Petit fut un homme d'une culture et d'un oecuménisme exceptionnels.

Son influence sur le volley français, restée volontairement très discrète, apparait aujourd'hui primordiale.


Back