F I V B  FEDERATION INTERNATIONALE DE VOLLEYBALL
PRESS RELEASE 12.09.2003

Back

Championnats du monde féminins de volleyball 2003 des moins de 20 ans - Jour de repos

SUPHAN BURI, Thaïlande - Avec l'élimination des équipes les moins fortes, la pression des Championnats du monde féminins de volleyball des moins de 20 ans va monter d'un cran lors des quarts de finale de vendredi, lorsque les huit équipes d'élite se mesureront entre elles, avec notamment le terrible affrontement entre la Russie et la Chine. Huit équipes ont d'ores et déjà tiré leur révérence dans ce championnat. L'Algérie, Porto Rico, Cuba et Taiwan ont fini lundi, à l'issue d'un tour préliminaire effectué sous forme de poules, en bas du classement de leur groupe respectif, alors que le Venezuela, la Turquie, la Corée du Sud et la Thaïlande, le pays organisateur, ont été battus deux jours plus tard par des adversaires plus forts lors des matches éliminatoires des play-offs. Malgré l'élimination prématurée du pays hôte, une foule des grands jours rassemblant les amateurs de volleyball devrait assister à tous les matches palpitants des quarts de finale dans le Gymnase Silapa-archa, qui compte 4000 sièges. Les championnes d'Europe polonaises, dont l'indicateur de confiance est remonté en flèche après avoir battu mercredi la Thaïlande lors d'un éprouvant combat en cinq sets, sont bien préparées pour leur quart de finale de vendredi contre l'Allemagne, qui n'a concédé qu'une seule défaite, face aux Hollandaises lors du match opposant les vainqueurs des poules. La deuxième rencontre verra la Chine, une jeune équipe mais déjà très expérimentée, défier la Russie. Les Chinoises ont apparemment joué leurs précédents matches en se ménageant et espèrent gagner cette rencontre vraiment décisive. Pour la Russie, battre des Chinoises déterminées représentera une tâche ardue. Pendant ce temps, le triple champion du monde en titre, le Brésil, en quête ici d'une quatrième couronne mondiale, attend aussi avec impatience le match crucial de vendredi contre la Belarussie. Les Brésiliennes ont aussi bien excellé en défense qu'à l'attaque et ont déjà prouvé leur supériorité face à la Russie lors d'un match passionnant et très disputé qui s'est terminé au cinquième set. Le dernier match de la journée verra l'Ukraine affronter les violentes attaques des invaincues hollandaises. Sur la route qui les menait vers les quarts de finale, les Hollandaises ont gagné leur notoriété en ne perdant que deux sets contre l'Allemagne. On verra bien si l'entraîneur Saskia Van Hintum sera capable de tenir sa promesse, qui consiste à mener son équipe sur le podium des vainqueurs.


Back