F I V B  FEDERATION INTERNATIONALE DE VOLLEYBALL
PRESS RELEASE 11.09.2003

Back

Championnats du monde féminins de volleyball 2003 des moins de 20 ans - 5e journée

SUPHAN BURI, Thaïlande, le 10 septembre 2003 - Toutes les équipes européennes, mis à part la Turquie, ont poursuivi leur chemin vers les quarts de finale des Championnats du monde féminins des moins de 20 ans, l'Ukraine défendant chèrement sa peau pour enlever une stupéfiante victoire 3-1 sur la Corée du Sud lors d'un match de play-off éliminatoire plein d'action. Lors d'une journée qui a désigné les quatre équipes malchanceuses ayant dû tirer leur révérence dans ce championnat après leurs affrontements dans des match de play-off éliminatoires, la Thaïlande, le pays hôte, a été éliminée par les championnes d'Europe polonaises lors d'un dur combat en cinq sets palpitants (25-18, 24-26, 25-18, 25-27, 15-7), alors que la Chine a anéanti la Turquie en trois sets secs (25-17, 25-17, 25-19). Les deux autres matches de cette "phase de K.O." ont vu la Belarussie prouver sa supériorité face au Venezuela, venant à bout d'un adversaire en méforme en trois sets secs 25-19, 25-18, 25-16, et l'Ukraine réaliser un brillant come-back après avoir perdu le premier set pour gagner 3-1 (24-26, 25-18, 25-23, 25-18) face à la Corée du Sud. Dans les impressionnants affrontements entre les quatre équipes ayant fini en tête des quatre poules, le triple tenant du titre, le Brésil, a bataillé dur pour battre la Russie lors d'un match épuisant en cinq sets (25-19, 22-25, 31-33, 27-25, 17-15) qui a duré 135 minutes, alors que l'indomptable Hollande a poursuivi son parcours prometteur dans ces championnats en conquérant une victoire spectaculaire sur l'Allemagne 3-2 (25-23, 22-25, 25-18, 20-25, 15-12). Le match du Brésil contre la Russie a fourni l'un des plus beaux spectacles de ces championnats, dans un match qui aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre dans le cinquième set décisif. Les deux équipes ont stupéfié une grande foule de spectateurs avec leurs aptitudes physiques et leur coordination technique, leurs stratégies tactiques, leur esprit d'équipe et leur maîtrise de soi. Après que les Brésiliennes aient remporté un convaincant 25-19 dans le premier set, les Russes sont revenues à la vie dans le deuxième, tout au long duquel elles n'ont cessé de se battre. Leur tactique, plus agressive, a payé puisqu'elles sont parvenues à s'emparer du deuxième set 25-22. Le tempo du match s'est intensifié dans le troisième set quand les deux équipes ont pris successivement la tête. Cependant, la Russie a survécu à des moments de nervosité pour conclure un troisième set captivant - une nouvelle fois très disputé jusqu'à la fin - sur le score de 33-31. Le quatrième set a été du même acabit, les deux équipes s'impliquant dans une bataille qui pouvait basculer à tout moment. Cette fois, le Brésil a augmenté la cadence grâce à une talentueuse Joyce Silva, frappant des attaques croisées dévastatrices pour mener son équipe vers une victoire 27-25 dans ce set. Les Brésiliennes poursuivaient encore sur leur bonne lancée dans le set décisif qu'elles ont difficilement gagné 17-15, remportant ainsi le match. Au terme de cette journée des play-offs de mercredi, la Thaïlande, le pays organisateur, le Venezuela, la Corée du Sud et la Turquie ont été éliminés et finissent tous à la neuvième place. Jeudi est un jour de repos, avant les quarts de finale de vendredi.


Back