F I V B  FEDERATION INTERNATIONALE DE VOLLEYBALL
PRESS RELEASE 09.09.2003

Back

Championnats du monde féminins de volleyball 2003 des moins de 20 ans

Suphan Buri, Thaïlande, le 7 septembre 2003 - La Corée du Sud, démontrant un gros travail d'équipe et une attaque bien structurée et tactique, a renversé une grande et imposante Russie lors d'un dur combat en cinq sets très tendus, alors que le triple champion en titre, le Brésil, poursuivait sa route dimanche dans ces Championnats du monde féminins des moins de 20 ans.

Dans ce qui pourrait être le gros match de ces championnats, le six de base de la Corée du Sud et celui de la Russie ont réalisé une grande performance, les Asiatiques prenant l'avantage d'entrée de jeu grâce à un bon jeu en défense.

Mais alors que les Coréennes réalisaient de violentes attaques dans le premier set, où elles ont mené dès le début 3-1, la puissante attaquante Kim Min-Ji a bondi pour attaquer au filet, mais a accidentellement chuté sur le sol, se faisant une entorse du genou droit. Elle a été sortie du terrain et transportée par la suite à l'hôpital.

Les attaques puissantes de part et d'autre ont continué. Les Coréennes ont remplacé la blessée, Kim, par Oh Hyun-Mi et cette dernière a pu prouver qu'elle était une force majeure sur laquelle l'équipe pouvait compter. La Corée du Sud, qui a fini deuxième aux précédents Championnats du monde en République Dominicaine il y a deux ans, a montré une tactique basée sur la puissance et la vitesse. Pourtant, la Russie s'est vite remise, assénant des attaques tranchantes pour conclure 25-23 un dur et très disputé premier set.

Han Song-Yi et Hong Mi-Hee ont été les principales instigatrices du retour de la Corée dans le set suivant, Han frappant des attaques croisées dévastatrices et Hong déposant intelligemment plusieurs feintes. La Corée du Sud a ainsi pris le deuxième et troisième set 25-14 et 25-21.

Cependant, la Russie a montré qu'elle n'allait pas se laisser battre facilement en quatre sets. Avec ses 202 cm, Ioulia Merkoulova, la plus grande joueuse du tournoi, est venue de l'arrière pour attaquer violemment depuis son poste, alors que la puissante Ekaterina Margatskaya effectuait plusieurs services smashés fantastiques. La Russie a conquis le quatrième set sans trop d'efforts sur le score de 25-13.

Dans la manche décisive, les deux équipes ont tout donné, espérant gagner le set crucial et le match. Etant menées de justesse 3-4, les Coréennes, vigoureusement acclamées par les cris des supporters dans les gradins, ont su contenir leurs nerfs. Elles ont courageusement riposté à l'attaque pour surprendre les grandes Russes à 9-9, passant en tête à 10-9 et gagnant finalement 16-14 un set plein d'action et un match palpitant.

Avec cette merveilleuse victoire sur la Russie, les Coréennes sont maintenant passées en tête du groupe B. Cependant, une tâche ardue les attend encore lors de leur dernier match des poules de ce tour préliminaire contre la formidable Belarussie, la Russie affrontant Porto Rico.

Les autres rencontres de dimanche, au même endroit, ont vu le pays organisateur, la Thaïlande, souffrir durant trois sets destructeurs entre les mains des Hollandaises, perdant 11-25 24-26 13-25, alors que l'Algérie, championne d'Afrique, devenait la première équipe à être éliminée de ce championnat après deux défaites d'affilée.

Les Algériennes ont perdu samedi leur lutte palpitante face au Venezuela sur le score de 22-25 25-19 20-25 21-25. Lundi, elles disposeront de leur dernière chance de gagner un match lors d'une rencontre difficile contre les Hollandaises, invaincues.

Dans la salle Chaopha, le Brésil, champion d'Amérique du Sud, et la Chine, championne d'Asie, restent toujours invaincus. Le Brésil a assommé dimanche les Polonaises, championnes d'Europe, en trois sets 25-22 25-20 25-21, alors que la Chine n'a pas rencontré de problèmes pour écraser Taiwan 25-18 25-16 25-20.

Lors de sa prochaine rencontre, le Brésil affrontera la Turquie, qui a battu dimanche Cuba 3-1 (25-13 23-25 25-12 25-22), alors que la Chine rencontrera l'Allemagne, Cuba jouant la Pologne. Les filles allemandes sont venues à bout dimanche de l'Ukraine 3-2 (25-20 22-25 21-25 25-14 15-8).


Back