F I V B  FEDERATION INTERNATIONALE DE VOLLEYBALL
PRESS RELEASE 31.08.2003

Back

La Pologne renverse le Brésil pour empocher le titre

Téhéran, Iran, le 31 août 2003 - La hiérarchie du volleyball mondial a été secouée dimanche quand la Pologne, que l'on donnait perdante, a réalisé la surprise de ces Championnats du monde masculins des moins de 21 ans de Téhéran en battant en finale les tenants du titre brésiliens en cinq superbes sets.

La Pologne, qui avait perdu 3-0 contre le Brésil lors de la phase préliminaire qui se déroulait sous forme de poules, a scellé le match sur le score victorieux de 25-23, 20-25, 25-23, 22-25, 15-11, remportant ainsi la coupe pour la deuxième fois de son histoire.

Le Brésil comptait ajouter le titre masculin des moins de 21 ans au triomphe de l'équipe senior en Ligue mondiale et aux Championnats du monde l'année dernière, ainsi qu'à la victoire masculine des moins de 19 ans en Thaïlande au mois de juillet. Mais Michal Ruciak et Michal Winiarski ont à nouveau prouvé qu'ils étaient les figures de proue de la Pologne quand ils ont mis à mal toutes les tactiques brésiliennes avec une solide défense face à l'attaque brésilienne. Le Brésil a fait beaucoup d'erreurs inhabituelles, spécialement Eder Carbonera et Wallace, normalement fiables, permettant aux Polonais de rester dans le match et de prendre le premier, le troisième et le cinquième set.

Mariusz Wlazly a également joué un match fantastique face à la grande équipe brésilienne, qui a lutté durant tout le match pour avoir une bonne cohésion.

Dans les autres matches joués dimanche, la Bulgarie a pris la troisième place en battant la Corée du Sud en trois sets secs (25-19, 25-16, 25-21). Matey Kaziyski, la grande star bulgare, qui est aussi l'un des meilleurs joueurs de cette compétition, a mené efficacement la Bulgarie - grâce à des attaques parfaites et un contre solide, tout comme son co-équipier Danail Milushev - vers son meilleur résultat depuis qu'elle a gagné le titre en 1991.

La Russie, avec les grands gabarits de Denis Kalanine et Pavel Kruglov au filet, a pris la cinquième place après avoir remporté une victoire en trois sets secs (25-20, 25-19, 25-19) sur l'Iran, en à peine moins d'une heure, le pays hôte ne paraissant pas préparé pour ce match joué dans la matinée.

Et grâce à l'excellente partie de Vladan Djordjevic et Ivica Jevtic, la Serbie et Monténégro a fini septième après avoir enregistré une victoire en trois sets secs (25-16, 22-15, 25-22) sur l'Allemagne, qui n'a pas pu aligner son meilleur joueur, Jochen Schops, ce dernier souffrant de problèmes stomacaux.


Back