F I V B  FEDERATION INTERNATIONALE DE VOLLEYBALL
PRESS RELEASE 23.08.2003

Back

12e Championnat du monde masculin des moins de 21 ans

Le 23 août 2003 - Le Championnat du monde masculin des moins de 21 ans est prêt à commencer samedi dans la capitale iranienne. Voici ce qu'ont dit les entraîneurs avant ce tournoi qui se déroulera sur neuf jours:
Brésil, Antonio Lerbach: "Je pense que cela sera une compétition relevée. Beaucoup d'équipes se sont améliorées ces derniers mois et c'est très difficile de déterminer un favori pour le titre; cependant, je mets la Russie, l'Italie, l'Inde et mon équipe sur la liste des principaux candidats. Mais nous ne pouvons pas oublier quelques équipes émergentes. Nous avons une bonne équipe et espérons bien jouer, comme nous l'avons fait auparavant dans les grandes compétitions."
Iran, Karkhaneh Mostafa: "Je m'attends à ce que cette compétition soit la meilleure de l'histoire dans cette catégorie d'âge. Etant donné la présence d'excellents adversaires, il sera très dur pour mon équipe de gagner, mais nous allons faire de notre mieux devant notre public. Notre équipe est désormais bien préparée et nous avons le potentiel pour gagner la médaille d'or. Je mets donc le Brésil, la Russie, la Pologne et mon équipe parmi les favoris, ainsi que l'équipe d'Egypte, qui a causé une surprise lors du dernier Championnat du monde des moins de 19 ans au Caire il y a deux ans, et qui sera aussi présente ici. Nous ne voulons pas dépendre de nos stars, mais de notre travail d'équipe."
Italie, Roberto Santilli: "Malheureusement, il nous manque trois de nos meilleurs joueurs; Broski, Guimart, et Gurise, mais nous allons essayer de bien jouer nos matches. Le Brésil et l'Iran sont les favoris pour le titre."
Canada, Larry McKay: "Nous espérons concurrencer les équipes fortes. Si nous gagnons notre premier match contre la Tunisie, cela représentera un grand résultat pour nous. Le Brésil, l'Iran et la Russie sont les favoris."
Tunisie, Tarabolsi Mohamed: "Nous venons défendre le nom de notre pays dans le domaine du volleyball. Je ne vois pas de grandes et de petites équipes, mais seulement des équipes plus expérimentées, comme le Brésil et la Russie. La Bulgarie, la Pologne et l'Allemagne pourraient causer des surprises. Notre but est d'atteindre les quarts de finale."
Serbie et Montenegro, Zarkovic Milan: "Nous sommes ici pour représenter notre pays de la meilleure manière possible, et je suis fier d'être entouré des meilleures équipes du monde. Je suis opposé à ceux qui disent que notre poule est faible, c'est plutôt la plus forte. Nous allons essayer de satisfaire nos supporters."
Bulgarie, Gavrilov Brunka: "Nous sommes heureux d'être présents au championnat junior le plus relevé. Je serais content si nous accédons à la deuxième phase, mais j'espère davantage. La Russie et l'Iran sont les meilleurs."
Egypte, Sherif Elshemerly: "Je suis heureux d'être à la tête de mon équipe nationale lors de ce championnat junior, après 12 ans d'absence, étant donné que la dernière fois remonte à 1991. Cette génération est l'une des plus talentueuses du volleyball égyptien, particulièrement après qu'elle ait fini quatrième lors du championnat du monde masculin des moins de 19 ans il y a deux ans. Nous espérons figurer parmi les huit premières équipes. Je pense que le Brésil, la Russie et l'Iran vont se disputer le trophée."
Corée, Park Yong-Kyu: "Notre groupe est très relevé, puisque nous allons affronter le pays hôte, une équipe d'Egypte émergente et le Venezuela. Je pense que la Russie va très probablement gagner l'or."
Venezuela, Miguel Cambero: "Je suis très anxieux d'être ici, entouré d'équipes très fortes. Notre poule est dure, mais nous espérons obtenir des résultats positifs dans cette première phase."
Allemagne, Michael Warm: "Nous sommes ravis d'être présents dans cette compétition, après 10 ans d'absence. Nous espérons nous qualifier pour les quarts de finale, ce qui serait une grande réussite. Le Brésil, la Russie et l'Iran sont les meilleurs ici."
Inde, Mohamed Kumara: "C'est un honneur d'être ici après avoir été absents de cette compétition pendant 10 ans. Notre équipe n'est pas ici pour remporter le titre, mais pour gagner en expérience et apprendre des grandes équipes comme le Brésil, l'Iran et la Russie."
Chine, Yang Liqun: "Mon groupe est très dur, car ce n'est pas facile d'affronter la Russie, l'Inde et l'Allemagne, mais nous allons faire notre maximum pour produire du bon volleyball."


Back