F I V B  FEDERATION INTERNATIONALE DE VOLLEYBALL
PRESS RELEASE 17.08.2003

Back

Tour mondial SWATCH-FIVB

Lianyungang, Chine, le 17 août 2003 - Les Néerlandaises Rebekka Kadijk et Marrit Leenstra ont gagné dimanche leur première médaille d'or sur le Tour mondial SWATCH-FIVB après avoir battu les Allemandes Suzanne Lahme et Danja Musch lors d'une passionnante finale de l'Open de Chine.
La paire hollandaise a fait abstraction des conditions de plus en plus pluvieuses et couvertes pour battre ses adversaires 21-15, 17-21, 15-13 lors d'un match qui avait attiré, malgré une pluie constante, la foule des grands jours autour du court central de Lianyungang, sur la côte pacifique.
La troisième place est revenue à la championne olympique Natalie Cook et à sa co-équipière Nicole Sanderson. Les Australiennes ont tout de même dû sauver trois balles de match avant d'obtenir la médaille de bronze - comme il y a plusieurs semaines - grâce à une victoire 17-21, 26-24, 18-16 sur la paire suisse Nicole Schnyder-Benoit et Simone Kuhn. Pour Kadijk, 24 ans, cela représentait sa première médaille d'or depuis qu'elle a rejoint le Tour mondial il y a six saisons, et pour sa partenaire, âgée de 29 ans, il s'agissait là de son premier succès depuis qu'elle est devenue professionnelle en 2001.
"On n'avait jamais joué l'hymne national hollandais pour nous avant, cela a donc été un moment particulier, spécialement pour ma maman, puisque cela a toujours été son rêve", a dit Kadijk, dont le meilleur résultat FIVB auparavant était une cinquième place. "Chacune des deux équipes était habituée à la pluie en Europe, cela n'a donc pas fait beaucoup de différences. La balle devient plus lourde et moins rapide, ce qui vous aide à vous mettre en place en défense - c'est bien pour le public car cela débouche sur des échanges plus passionnants."
Les deux équipes ne s'étaient rencontrées qu'à une seule reprise auparavant, à Osaka la semaine passée, et à cette occasion, la paire allemande s'était imposée 2-1.
"Il y avait peu d'écart entre nous aujourd'hui", a ajouté Kadijk, qui réside à Rotterdam. "Dans le premier set, je pense que nos "side-outs" et la pression que nous avons mis au service étaient meilleurs, mais ensuite, elles sont parvenues à faire de même dans le deuxième set. Mais dans le tie-break, la pression que nous avons mis au service a de nouveau fait la différence. Nous savons que les Américaines et les Brésiliennes n'étaient pas présentes, mais la sensation d'obtenir la première place dans un tournoi de Tour mondial reste malgré tout géniale. Cela va également nous aider pour les Jeux olympiques, et je pense que nous avons maintenant une bonne chance d'aller à Athènes."
En dépit de la déception d'avoir perdu, spécialement après être revenues pour égaliser à un set partout dans ce match, Lahme et Musch peuvent se consoler du fait qu'elles ont réalisé leur meilleur résultat ensemble sur le Tour mondial. Lahme, qui joue seulement sa première saison complète de beach volleyball, comptait jusqu'alors une neuvième place, alors que Musch, plus expérimentée, avait aussi fini deuxième à Osaka voici maintenant quatre ans.
A un moment, on pensait que Cook et Sanderson, les mieux classées du tournoi, allaient quitter la Chine les mains vides, mais les Australiennes ont démontré d'admirables qualités de combativité, privant leurs adversaires suisses de leur première place sur le podium.
"C'était tellement décevant d'avoir perdu la demi-finale, mais la médaille de bronze, c'est quand même mieux que la quatrième place", a dit Sanderson, qui joue sa première saison avec Cook, après une série d'opérations importantes au genou. "A la fin, cela a été éprouvant pour les nerfs, mais nous n'allions pas les laisser l'emporter. Nous faisons des progrès en tant qu'équipe, mais je sens que j'ai encore un certain nombre d'améliorations à faire dans mon jeu."
Le Tour mondial SWATCH-FIVB se déplace en Indonésie la semaine prochaine pour l'Open de Bali, doté de 150'000 dollars.
Pour tous les résultats et les scores, consultez www.fivb.org


Back