F I V B  FEDERATION INTERNATIONALE DE VOLLEYBALL
PRESS RELEASE 10.08.2003

Back

Encore de l'or pour Ana Paula et Sandra Pires

Osaka, Japon, le 10 août 2003 - Les Brésiliennes Ana Paula Connelly et Sandra Pires Tavares ont gagné dimanche leur quatrième médaille d'or sur le Tour mondial SWATCH-FIVB 2003 après avoir battu, lors d'un match serré en trois sets, leurs compatriotes Adriana Brandao Behar et Shelda Kelly Bruno à l'occasion de la finale de l'Open du Japon.

Le duo victorieux a résisté à la remontée courageuse de ses camarades brésiliennes pour obtenir le chèque de 22'000 dollars promis aux vainqueurs grâce à une victoire 21-18, 19-21, 15-13 devant un court central d'Osaka rempli et très ensoleillé.

Ce résultat met fin aux cinq victoires consécutives qu'avaient remportées Adriana et Shelda au Japon et augmente aussi l'avance d'Ana Paula et Sandra Pires au sommet du classement du Tour mondial.

La médaille de bronze est revenue aux Australiennes Nicole Sanderson et Natalie Cook, la championne olympique en titre faisant abstraction des effets d'une grippe pour battre les Brésiliennes Alexandra Fonseca Da Silva et Tatiana Minello 21-18, 15-21, 15-10 dans la petite finale.

"L'année dernière, j'ai perdu ici en finale face à Adriana et Shelda. C'est donc génial de revenir et de gagner cette fois", a dit Ana Paula, qui a aussi été élue par Speedo meilleure joueuse du tournoi. "Cela a été un match très serré, très difficile, bien que je n'ai jamais pensé que nous allions le perdre. Peut-être que la différence vient du fait que nous avons un peu mieux servi. Même quand nous étions à 12-6 pour elles dans le deuxième set, nous avons essayé de revenir, mais quelques décisions ont joué en notre défaveur. Dans le troisième set, nous étions concentrées, et nous avons décidé de ne plus faire de fautes. Peut-être que notre avantage de taille nous a aidé - on peut en effet se partager le contre, ce qui est important quand il fait aussi chaud qu'aujourd'hui. Adriana et Shelda représentent une bonne équipe. Au tout début, quand j'ai commencé le beach volleyball, je les regardais et je me disais que je voulais être à leur place. Je désire toujours défendre comme Shelda."

Malgré l'augmentation de leur avance au classement, Ana Paula et Sandra Pires ont prévu de faire une pause lors des deux prochains tournois du Tour mondial en Chine et à Bali, afin de s'entraîner une fois de retour au Brésil.

"Notre but n'est pas vraiment de gagner le titre au classement général du Tour mondial, mais de nous qualifier pour les Jeux olympiques de l'année prochaine", a ajouté la jeune femme de 31 ans, originaire de Leblon. "Nous sommes davantage concentrées sur la course aux Jeux olympiques et nous savons que nous avons encore beaucoup de progrès à faire."

Cette victoire permet à Sandra Pires d'augmenter le nombre de titres qu'elle a remporté, portant son total à un impressionnant 19, alors qu'Ana Paula compte désormais cinq victoires à son palmarès.

Cet après-midi s'est aussi avéré être mémorable pour Sanderson, qui a enregistré le meilleur résultat de sa carrière sur le Tour mondial, puisqu'elle a eu le plaisir de grimper pour la première fois sur le podium, et a également remporté le trophée SWATCH du service le plus rapide après qu'un de ses ballons ait été chronométré à 77.7 km/h.

Le Tour mondial SWATCH-FIVB reste en Asie la semaine prochaine, se déplaçant à Lianyungang, à trois heures au nord de Shanghai, pour l'Open féminin de Chine, doté de 150'000 dollars.


Back