F I V B  FEDERATION INTERNATIONALE DE VOLLEYBALL
PRESS RELEASE 23.07.2003

Back

Grand Prix mondial, doté d'un million de dollars

Le 23 juillet 2003 - La Russie a sorti la grosse artillerie mercredi soir et a bataillé durant cinq sets avant d'expulser le Brésil hors du terrain à l'occasion d'un des matches les plus intéressants jusqu'à maintenant dans cette présente édition du Grand Prix mondial, alors que dans une autre rencontre, les USA ont juste eu besoin de 75 minutes pour régler son compte à la Hollande grâce à une belle victoire 3-0, conservant du même coup leur record d'invincibilité dans cette compétition.
Puis, lors du dernier match de la soirée, les jeunes Cubaines ont malmené et battu le pays organisateur et champion du monde, l'Italie, 3-2 (16-25, 22-25, 27-25, 25-20, 15-12). Cette première victoire ne va cependant pas permettre aux Cubaines d'avancer plus loin dans la compétition, mais pourrait être un tournant pour l'Italie, qui compte désormais 2 défaites pour une seule victoire.
La Russie a scellé son match sur le score de 3-2 (25-16, 20-25, 25-17, 21-15 et 15-13), avec un entraîneur, Nikolai Karpol, alignant son six de base et le laissant sur le terrain durant tout le match. La capitaine Euvguenia Artamonova a marqué un énorme 25 points dans ce qui était le match de la survie pour les tenantes du titre, déjà battues à une reprise. "C'était très important pour nous de gagner le match, c'est pourquoi nous étions très concentrées", a dit Artamonova après la victoire. Le coach brésilien Marco Motta est resté calme après la défaite et a dit: "Une défaite ne compromet pas nos chances d'obtenir le titre."
Les Américaines étaient en grande forme et ont scellé le score à 3-0 (25-23, 25-20, 25-15) en leur faveur face aux Pays-Bas, qui ressentaient encore les efforts de leur long match en cinq sets de mardi soir face à l'Italie, le pays organisateur. Danielle Scott, Nancy Metcalf et Prikeba Phipps ont mené la charge US quand les Américaines ont pris le contrôle du match au fur et à mesure de sa progression. Les médaillées d'argent des Championnats du monde 2002 sont donc les seules avec la Chine à n'avoir pas encore connu la défaite dans ce tournoi à 12 équipes.
Pendant ce temps en effet, la Chine consolidait sa position dans la compétition avec une victoire facile 3-0 (25-11, 25-22, 25-10) sur les plus petites et moins expérimentées joueuses thaïlandaises et s'emparait de la tête de la pool B, devant la Russie et le Brésil, respectivement à la deuxième et troisième place.
Pour sa part, l'Allemagne est venue à bout du Japon grâce à une victoire 3-1 (25-13, 17-25, 26-24, 25-21). Un résultat qui la place au deuxième rang de la pool A et la met à portée d'une qualification pour la phase suivante. La capitaine allemande Angelina Grün a inscrit 26 points afin d'être à nouveau la meilleure marqueuse. Les honneurs pour la meilleure marqueuse sont cependant revenus à la Hollandaise Elles Leferink, avec 15 points à l'attaque sur 24 tentatives, alors que l'Américaine Scott mettait 14 points.
Angelo Frigioni, l'entraîneur italien de la formation néerlandaise a fait l'éloge des Américaines, qui, a-t-il dit, étaient fortes à l'attaque et en défense. "Peut-être que mes filles pensaient encore à leur match contre l'Italie."
Encore plus tôt, le Canada a livré une tenace, bien qu'infructueuse bataille contre la Corée, cédant finalement la victoire aux Asiatiques sur le score de 3-1 (25-18, 18-25, 25-13, 25-23). Le Canada a réalisé des coups d'éclat et a vraiment obligé la Corée à se battre pour obtenir sa victoire, particulièrement dans le dernier set.


Back