F I V B  FEDERATION INTERNATIONALE DE VOLLEYBALL
PRESS RELEASE 21.07.2003

Back

Grand Prix mondial. Résumé de la première journée: Les grandes équipes marquent leurs adversaires dans leur chair durant la jour

Giola del Colle, Italie, le 21 juillet 2003 - Les équipes féminines d'élite du volleyball mondial ont porté lundi une attaque implacable aux moins bonnes formations lors des matches d'ouverture du Grand Prix mondial FIVB 2003, le principal tournoi annuel féminin. Mais le pays organisateur et champion du monde, l'Italie, peut-être sous pression devant les yeux de son propre public, a concédé un set à l'Allemagne, lors d'une journée qui a vu tous les autres matches se conclure en 3 sets secs. L'Italie a battu l'Allemagne 3-1 (24-26, 25-22, 25-19, 25-22) en 1h53, mais l'entraîneur italien Marco Bonitta a dit que cela n'a pas été "une vraie victoire" pour son équipe. "Nous avons beaucoup de pression sur nos épaules", a dit Bonitta. "Nous jouons à la maison, devant nos propres supporters et nous sommes les champions du monde." La nouvelle venue dans l'équipe d'Italie, Valentina Fiorin a marqué 23 points afin de devenir la meilleure marqueuse du match, Judith Sylvester et la capitaine Angelina Grün marquant toutes deux 17 points pour l'Allemagne. Après le match, Angelina Grün a dit que son équipe avait tout simplement fait trop de petites erreurs, bien qu'elle ait avoué que l'Allemagne avait "accompli quelques pas vers l'avant" dans ce tournoi. L'Allemagne avait gagné la médaille de bronze lors de l'édition de l'année passée qui s'était déroulée à Hong Kong. Dans une autre rencontre, les USA ont joué contre une jeune équipe de Cuba, avec dans ses rangs une joueuse, Kenia Opon Carcase, juste âgée de 16 ans. Mais les Américaines, plus expérimentées, avec une équipe poids lourd de médaillées d'argent au Championnat du monde l'année passée, ont été, à l'exception du premier set, à peine mises en difficulté et ont remporté une nette victoire 3-0 (25-22, 25-19, 25-14). "Cuba a bien joué, avec beaucoup d'énergie. Les joueuses cubaines ont juste donné trop de points", a dit la capitaine américaine Daniella Scott. L'entraîneur cubain George Laffita Eider a avoué être fier de ses jeunes joueuses. "Elles ont donné ce qu'elles pouvaient", a-t-il dit. Plus tôt dans la journée, les Pays-Bas ont remporté une victoire facile sur le Japon 3-0 (25-16, 25-18, 25-19). Les Hollandaises ont mené dès le premier coup de sifflet et ont écrasé les Japonaises avec de solides attaques et de solides contres, en particulier de la part de Francine Hurmann, meilleure marqueuse avec 17 points. Le Brésil a aussi humilié la Thaïlande 3-0 (25-10, 25-17, 25-11) dans un match qui a été un entraînement en vue de rencontres plus difficiles pour une équipe qui croit en ses chances de podium dans ce tournoi. "Je pense que mon équipe pourrait gagner la médaille d'or", a dit l'entraîneur brésilien Marco Motta. La Chine a aussi terrassé le Canada 3-0 (25-22, 25-14, 25-15) lors d'une démonstration qui a prouvé qu'elle faisait partie des meilleures équipes cette année. "Je ne crains aucune des autres équipes, même si elles sont fortes", a dit l'entraîneur chinois Chen Zhonghe, acceptant le défi. La Russie était aussi de sortie, disputant le dernier match de la journée contre la Corée afin de compléter les résultats de ce premier jour de compétition. Toutes les équipes ont évolué dans des conditions extrêmement chaudes, avec des températures autour des 35 degrés, ici dans le sud de l'Italie.


Back